Archives pour la catégorie Viandes

Bolo-kilo multifonction pour femmes pressées non stressées et 13 idées recettes

Ok, c’est bateau, la bolo !!!
Mais vu le nombre de fois ou je suis en train de retaper la recette pour des copines avec la liste des 13 utilisations, je remets cet article en ligne sur ce blog-ci.

Ingrédients :
  •  6 oignons
  • un kilo de steak haché (de mon boucher préféré qui choisi ses bêtes sur pied)
  • boites de concassées de tomates utilisées avec le jus, ( selon que vous aimez une consistance de sauce plus ou moins riche en viande, compter entre 4 et six boites de concassées, les boites 1/2
  • ail pressé, 4 à 5 gousses
  • Herbes de Provence
  • Bouillon cube
  • Poivre du moulin, sel facultatif, car les conserves de tomates sont bien assez salées à la base.
  • et selon votre choix, pour adoucir l’acidité une CS de miel ou 2 CS de ketchup. Pourquoi le ketchup ? Il assaisonne à point cette sauce pour le gout de ma famille.
    Préparation :
  • Je ne fais rien revenir, mais j’assemble tout dans une marmite. Ça mijote à petit feu et ça sens bonnnnnnnnn!!!. (possible à la mijoteuse) au moins une heure.
  • Faite cuire une première fois votre sauce (je la cuisine riche en viande pour servir de plat principal) .
  • Puis laisser refroidir et ranger au réfrigérateur.
  • Le lendemain, recuire la sauce un petit quart d’heure. les saveurs seront renforcées.
  • Congeler ce qui ne sera pas consommé dans les jours à venir en portion facilement utilisables.
Trucs en + :
Je congèle dans des sachets que je place le temps que la congélation se fasse dans des boites rectangulaires.Une fois congelés, vous pouvez récupérer le récipient rectangulaire et empiler facilement dans le congélateur vos sachets comme des briques
Pourquoi « multifonction » ?
Cette base sert pour de multiples recettes. C’est un joker, pour les jours sans idées ou sans temps.
  1. Évidement, comme sauce bolognaise traditionnelle pour les pâtes, fussent telles traditionnelles , pâtes de blé mais aussi pâtes de sarrasin, de riz, chinoises pour les personnes intolérantes.
  2. Mais aussi avec le riz, la semoule, les pomme de terre, les pois-chiche, les haricots blancs
  3. Haricots verts bolognaise : une idée WW des années 80 , cela fait juste les points de la sauce.
  4. Un Chili con carné rapide avec une boite de haricots rouges et des épice à chili .
  5. Pour faire un repas pour écluser un reste de légumes comme les choux de Bruxelles.
  6. Base aussi pour faire des lasagnes. (on trouve des plaques de lasagnes sans gluten, plus difficilement sans Maïs) mais il existe aussi les lasagnes de courgettes par exemple.
  7. En « hachis parmentier », avec une purée
      maison ou dans les périodes hyper-chargée, on vous pardonneras de le réaliser en 10 mn avec de la purée en sachet réalisée le temps que la bolo décongèle. (la purée déshydratée est très bonne avec du bouillon à la place du lait pour les SL – et du Pur’Végétal de Saint Hubert – pas de pub, juste mon utilisation)
  8.  En « Pomme de terre farcies » avec de grosses pommes de terre cuites au four , evidées et farcies avec la bolo et la pulpe de PDT écrasée. Le tout repassé au four avant d’etre servie avec une salade.

Comme promis : bon, facile , rapide, économique. et la 13 utilisations différentes pour cette bolognaise congelée.

Et une 14 eme utilisation que j’oubliais : en fond de pizza !!

 POUR IMPRIMER les recettes (ou les autres articles) et vous pourrez choisir la section de l’article à imprimer et meme télécharger en PDF.Placez vous dans l’article en cliquant sur son titre. En bas de l’article vous avez un bouton imprimer. Une page s’ouvre et vous pouvez supprimer CE QUE VOUS NE VOULEZ PAS IMPRIMER (photos ou partie de texte) Il y a le bouton PDF pour télécharger au format PDF

Persillade toujours prête : les usages.

persillade
persillade

Une base que j’ai toujours en réserve au réfrigérateur est la persillade.
Pour le goût , mais aussi pour les multiples vertus de l’ail et du persil.
Cette persillade se garde aussi sans frigo en cas de nécessité, le tout étant que l’huile couvre toujours l’ail et persil.

  • dans la vinaigrette, quand je n’ai pas de persil et d’ail sous la main ou pas du tout de temps.
  • Cela donne un air cuisiné aux légumes cuits au naturel ou à une simple boite de conserve. Une boite de haricots verts avec juste cette persillade, ça n’a rien à voir avec la meme boite juste réchauffé sans rien ! Sur des champignons, des choux-de Bruxelles, des carottes vapeur,des tomates façon provençales …
  •  dans un laitage, fromage blanc ou yaourt de soja égoutté pour en faire une tartinade fraîche et sympa.
  • sur une viande ou un poisson poêlés ou cuit à la vapeur. Ou encore on huile la poêle au pinceau trempé dans le bocal de persillade.

C’est un des éléments qui m’aide a faire mes repas complets cuisinés en moins de 30 mn deux fois par jour.

Une non-recette :

Mettre dans le robot un ou deux bouquets de persil lavé, séché, effeuillé et une tête d’ail épluchée et vroum. On ajoute de l’huile ( d’olive bio première pression à froid saveur douce pour moi) , un tour de mixeur. Versez dans un bocal et maintenir le niveau d’huile au dessus du persil et de l’ail.

LE PETIT PLUS

En fait 2 Petits plus , voir 3 !
  • Pour sortir la gousse d’ail de sa peau facilement, appuyer le plat du couteau sur la gousse posée sur la planche à découper et appuyer fort sur la lame.
  • Les tiges de persil sont bienvenue dans le potage du soir
    mais
    attention :  LE PERSIL COUPE LE LAIT donc pas de persil dans les soupes des mamans allaitantes et ce n’est pas une légende : vécu par moi et des mamans de ma connaissance et les vétérinaires donne du persil aux animaux dans le but de « couper le lait » .

Goulash hongrois

 

GOULASH
GOULASCH

Le chauffage est de nouveau en route chez quasi tout le monde. On a de nouveau envie de plat chaud puis j’ai pensé à un goulasch cuisiné par un ami autrefois, juste pour moi, pour me remonter le moral. C’était mon premier goulasch

Impossible de retrouver « ma recette » et je n’ai guère cuisiné ce plat depuis des années.
Un tour sur la toile et déjà c’est UN ou UNE goulasch ? A l’origine, cela serait UN goulasch :une soupe riche et épicée de paprika, à l’origine le plat du pauvre.
Dans certaines recettes on cuisine le goulasch au vin blanc, d’autres au vin rouge, je ferais avec ce que j’ai : du blanc!
De mes pérégrinations au gré de la souris, je retire l’essentiel : viandes à mijoter, du paprika, du poivron, de la tomate, beaucoup d’oignons et du cumin.
Ça tombe bien il me reste des poivrons, les derniers de la saison sûrement. Pour la tomate, les dès de tomates en conserve feront l’affaire.Un petit tour chez mon boucher et hop, en cuisine!

Pour la cuisson je sors la mijoteuse, pas de surveillance! mais dans une cocotte, un mijotage sur un feu doux ou au four, ne pose aucun souci.

Goulasch, version miaou

Recette pour 5 ou 6 parts.
Utilisez une cocotte en fonte de préférence, mais utilisez ce que vous avez pour mijoter.

INGRÉDIENTS:
  • 500 g de viande de bœuf à braiser  en cube (paleron ou selon votre goût et les richesses du boucher) mais si vous avez du poulet, ça va aussi et meme mélanger porc et bœuf est possible.
  • 6 carottes épluchées et en tronçons
  • 4 beaux oignons émincés
  • 3 gousses d’ail émincées
  • Huile d’olive pour faire revenir
  • Bouillon déshydraté (cube ou autre), proportion pour un litre de liquide.
  • Eau, le liquide devra être à un centimètre au dessus des viandes.
  • Pommes de terre selon vos appétits, coupées en deux.
  • Un cuillerée à soupe de paprika ( ceci est indicatif, car selon l’origine de votre paprika le piquant varie beaucoup)
  • 1 grosse cuillerée de concentré de tomate
  • Piment d’Espelette (une pointe de couteau) ou du poivre.
GOULASCH2
GOULASH2
PRÉPARATION :
  • Faire revenir les oignons émincés, mettre en attente sur une assiette, faire revenir la viande découpée en cubes, ou les blancs de poulet.
  • Remettre les oignons, ajoutez le reste des ingrédients, sauf les pommes de terre.
  • Mettre à mijoter à feu doux  2 h, ou au four 2 heures thermostat 180°. Au bout de 1H30, ajoutez les pommes de terre.
  • En mijoteuse programmer à low durant 6 heures. Ou vous mettez les pommes de terre des le début (préférez alors des pommes de terre qui ont une bonne tenue. Ou ajouter les 1heures avant la fin. Personnellement, l’intérêt de la mijoteuse, est de la lancer le matin et de trouver un repas cuit à point et garder au chaud le soir.
Le Petit Plus +

N’hésitez pas à doubler la recette et à la cuisiner d’avance. C’est une recette meilleure réchauffée. Je me demande même si je ne referais pas ce mélange sans viande, avec bien plus de légumes, le mélange ail, paprika, tomates, concentre de tomate, oignons, piment est bien goûteux.

Vous pouvez imprimer la recette en cliquant sur l’icône imprimante en bas de l’article en choisissant de supprimer les « blabla » et les photos, pratique, non ?

Comme quasi toutes les recettes que je publie sur mes blogs, cette recette est pour tous, mais adaptable sans gluten et sans lait.

Si vous faite cette recette, donnez moi votre avis et pourquoi pas envoyez moi vos photos sur miaouzdays@gmail.com.

A bientôt !