Archives pour la catégorie Printemps – Pâques

Muguet le 1 er mai, Bonheur toute l’année !

Muguet rose de mon jardin et de celui de la voisine.


  Le muguet est timide chez nous : photo ci-dessous prise le 27 avril. Peu de brin disséminé: le muguet fait ce qu’il veut. Il fut abondant dans notre jardin et a migré chez la voisine les années suivantes. Mais comme notre gentille voisine partage, pas de souci. 🙂

Dans le vase chiné la semaine dernière acheté avec une assiette. Le vase est fêlé mais j’ai THE ASTUCE !
Vous pouvez imperméabiliser le vase avec de la paraffine , ou celle avec laquelle on couvre les confitures, ou de la bougie fondue.
Faire fondre la paraffine dans un récipient (personnellement, j’utilise une boite de conserve lavée tenue avec des pinces) et couler dans le vase en le faisant tourner entre vos mains afin que la paraffine (ou la cire de bougie)  se répande partout

BONNE SEMAINE  !

 

 

 

Challenge Simply Vintage SEW : voilà ma Bobine !

Bobine, interprétation d’un ouvrage du Simply Vintage n° 26 Printemps 2018

 Ma banniere SEW à un peu de vent dans ces panneaux. 🙂

Il s’agissait d’un challenge proposé par Muriel du Blog Verveine.et.lin ( clic) en partenariat avec les Editions Quiltmania.  Challenge proposé sur Facebook et le groupe Simply Vintage Addict (clic)
Au départ, un ouvrage du dernier exemplaire Printemps 2018 du Magazine Simply Vintage.
En feuilletant le magazine, je m’étais dis que je ferais ce petit ouvrage, mais plus tard. Et Muriel m’a décidé a grappiller un peu de temps  » pour moi » , rien que pour moi en plus.
Il y a des « temps pour moi » mais qui sont consacrés aux ouvrages ou « utiles » ou « cadeaux » et avec le printemps, le jardin demande aussi du temps. Grâce à Muriel, donc, je suis passée à l’acte « en trichant » un peu cependant, car j’ai fait l’ouvrage en appliqué, avec mes réserves.

En cours

Appliqué avec les fils AURINEIGE METALIC

 

Bobine en cours


détails

Dos avec des triangles sorte d’ « oreilles », ce qui est bien pratique pour accrocher des ouvrages simplement, et les ranger bien à plat quand c’est nécessaire.L’avantage de ces petites “oreilles” au dos . . . On peut y glisser une baguette en bois ajouter une cordelette ou un ruban sur la baguette pour l’accrocher au mur. La baguette empêche le haut de la bannière de “bailler”. C’est encore Muriel qui m’a montré ce « truc » bien pratique, il y a quelques année. 🙂
Pour ce faire prendre des carré de 10 cm de coté, les plier en deux et disposer les coté à cru contre les bordure haut et coté à droite et à gauche. Les bord coupé seront preis dans le biais ou la doublure. 

C’est SOISYCK36 qui a gagné au tirage au sort 

Le tirage au sort est publié ICI sur le blog de Muriel

BONNE SEMAINE AVEC UN PEU DE BEAUTÉ
Un oiseau de paradis, la photo à l’arrière est une photo d’arbre prise par ma fille Hélène Legay de SideWays
Je m’offre de temps à autre, quand les fleurs à couper sont rares au jardin, une belle fleur avec quelques feuillages. L’avantage d’un oiseau de paradis, c’est qu’on en profite deux, voir 3 semaines pour un prix souvent inférieur à un bouquet plus éphémère.
Sur la photo, la fleur est chez moi depuis 6  jours et il y a encore des fleurs prêtent à sortir.

Joyeux printemps : poèmes, idée avec des boutons, une astuce

Quelques « éclats » de printemps au jardin.

A LA RENCONTRE DU PRINTEMPS de Maurice Carême 

Cheveux au vent
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Des arbres, des toits, des auvents,
Il pleut des milliers d’hirondelles.
Le soleil verse sur les champs,
De pleins paniers de fleurs nouvelles.

Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Prenons nos trompettes gaiement
Et sonnons la mort de l’hiver.
La terre est comme un agneau blanc
Dans les bras nus de l’univers.

Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Il y a toujours de joyeux retours quand je vous poste des poèmes appris à l’école ou simplement de Maurice Carême. Ils sont simples et résonnent avec Bonheur dans nos Cœurs.
Je ne connaissais pas celui-ci. ET vous ?

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Mon truc du jour pour garder les tulipes plus longtemps en vase est celui-ci : Percer de pat en part la tige sous la fleur comme indiqué sur la photo. (et bien sur , vous enlevez l’épingle, hein ! 🙂

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Une idée extraite du PETIT ÉCHO DE LA MODE du 28 avril 1946, juste après la dernière guerre, pour agrementer une robe d’enfant dans cette article, mais qui peut servir à bien d’autres usages.  Qu’en pensez-vous ?
Je n’ai pas eu le temps de concrétiser cette idée, mais elle est sympathique pour utiliser les petits boutons blancs que nous récupérons sur les chemises usées de nos maris, non ?

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Et pour finir, allez!! je poste encore un poème de Maurice Carême  bien à propos vu la météo de ce 20 mars 18 :

Mars

Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.

Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu’il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.

Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons …

Maurice Carême (« La lanterne magique »)

JOYEUX PRINTEMPS À TOUS ET TOUTES !

SAL broderie avec le blog  » Ouvrages de Dames » 1

SAL janvier 18 Ouvrages de Dames 1

Bonjour,
« Ouvrages de Dames » est un blog qui m’enchante depuis longtemps et je remercie Sylvaine Lenoir de ses articles fouillés, documentés qui m’enchante et me font rêver.En ce début d’année, elle nous propose de revisiter un ouvrage ancien tiré des collections de son amie Michèle.
Je me suis lancée dans mon 1 er SAL. Pour les « novices » Qu’est ce que un SAL ?
Ce sont les initiales pour « Stitch A Long » qui signifie « brodons, cousons ensemble« 
Voila le début : la surface de travail est délimité sur une toile AIDA 5X5, tenant compte de ma mauvaise vue. Sylvaine nous a laissé une liberté pour choisir les teintes, j’ai décidé de me contenter des fils DMC de ma réserve sauf pour le rouge 777 je j’utilise souvent et qui etait en « rupture de stock » :).
Toile Aida 5X5 – Fils DMC, couleurs bleu 831, rose 335 et rouge 777 pour cette partie.
Vous trouverez cette aventure avec le premier article ICI

J’espere vous avoir donné l’envie de vous lancer aussi dans cette aventure !

 

Sewing Mouse Pincushion

Bonjour,


Voila ma version du  » Sewing Mouse Pincushion » de BirdHouse.
Il m’avait fait de l’œil dans le Simply Vintage de  l’Eté 2015, mais je mets souvent du temps avant de passer à l’action.
L’ouvrage est simplifié car je ne me suis accordé qu’un après-midi « pour moi ».
Utilisation de feutrine, et non de lainage pour la Souris dont j’ai rembourré le corps et j’ai rectifié la longueur des oreilles, je lui trouvais un air de « lapin » avec ses grandes oreilles !
Volontairement, je n’ai pas brodé les pattes. Elle lévite un peu mais ça me plaît.
La broderie  « Love to sew » est inversée.
La bobine est rembourrée aussi.
Le superbe tissu de Kathy Schmitz a remplacé la broderie de la face « pochette »  très fonctionnelle.
Voici le coté « étui à ciseau »
Et le coté « Pique -aiguilles » sans les hexagones, mais toujours avec ce superbe tissu .
Une mini bobine replace le pompon prévu, je trouvais cela plus « couture » 🙂
Il est lesté de riz à la base.

Comme le dit Muriel de Verveine et Lin de sa version, cet ouvrage est bien plus qu’un coussin à aiguilles, mais plutôt un nécessaire de couture ou de broderie. Je le trouve très pratique et esthétique sur la table du salon, où il me sert pour les petits points du soir.
Je n’avais pas le moral ce jour-là et je me suis bien amusée à réaliser cet ouvrage.
Cela ne vous a t-il pas donner envie de le coudre ?


#birdhouse  #simplyvintage #quiltmania

Une pochette pour Emmanuelle : Fleurs Imaginaires d’Avril

A l’origine de ce projet, une boite DMC chinée  et je me suis dit : pourquoi pas broder avec rien que ces fils là ?
J’ai de quoi faire, non ? 

Pochette d’Emmanuelle, brodée de Fleurs Imaginaires d’Avril

J’ai utilisé du lin chiné : une jupe écrue et un pantalon vert, de la dentelle d’Emmaüs et pour doubler cette pochette , un drap ancien. Les perles m’ont ete donnée par une directrice d’école primaire quand elle est partie à la retraite. Donner une autre vie à du tissu, des fils, des perles, cela me plaît beaucoup. 🙂

Pochette ouverte.

Pochette toujours pratique pour emmener un petit ouvrage à broder.
Les suivantes seront brodées aux rubans.

Bonne Fin de  Semaine !

Donner un air de printemps à un coin de véranda…

Bonjour,

J’espère que la tempête Zeus n’a pas trop causer de dégâts chez vous et les vôtres.
Ici, quelques pots de fleurs bousculés et mon coq (voir photo en fin d’article) a rendu l’âme.  L’occasion de trouver une autre idée décorative pour illustrer le n° de notre maison.

Quasiment partout, le temps est triste, d’où l’idée de fleurir notre petit coin repas de la véranda.

J’ai utilisé un tissu chiné à Emmaüs ( 2 ), une couette de bébé donnée par la voisine pour rembourrer les assises.
Une façon déhoussable de créer un décor temporaire pour nos chaises.
C’est rapide à faire.
Retenez l’idée pour uniformiser l’aspect de grandes tables lors d’un mariage , d’un baptême. Je l’avais fait pour une amie, avec de l’intissé et non pas cousu, mais agrafé.
C’est de la #recup, du #recyclage, dans la lignée #zerodechet .

Voici feu mon coq : Je l’avais montré sur l’ancien blog.

PASSEZ UNE BONNE SEMAINE !

JOYEUX PRINTEMPS : image et poèmes.

Bonjour, bonjour,

LA FAMILLE le printemps

C’est le printemps !!!

Pour vous souhaiter de passer cette saison du renouveau la Joie au Cœur, voici un poème  de Lucie Delarue-Mardrus.

Joie du printemps

Au printemps, on est un peu fou,
Toutes les fenêtres sont claires,
Les prés sont pleins de primevères,
On voit des nouveautés partout.

Oh! regarde, une branche verte!

Ses feuilles sortent de l’étui!
Une tulipe s’est ouverte…
Ce soir, il ne fera pas nuit,
Les oiseaux chantent à tue-tête,      
Et tous les enfants sont contents
On dirait que c’est une fête…
Ah! que c’est joli le printemps!

Lucie Delarue-Mardrus

Lucie Delarue-Mardrus a été une artiste complète : poétesse, romancière, sculptrice et dessinatrice, journaliste et historienne française.Pour connaître mieux cette femme à la vie riche, je vous invite à découvrir ce site.

L’ambassadrice du Printemps  en haut de cette page a fait la couverture du 1 er avril 1894 de l’hebdomadaire LA FAMILLE  que je vous présentais dernièrement.

LA FAMILLE le printemps
La légende du journal pour cette gravure : « Une délicate figure de jeune fille, composition printanière; ce portrait charmant et tout de saison, peut symboliser par sa grâce et sa fraîcheur, le printemps qui commence et dans ses yeux rieurs, dans toute sa grâce juvénile, nous pouvons voir les promesses d’un été bienfaisant. »

Je laisse la responsabilité de la légende à son auteur. 🙂 surtout au sujet des yeux rieurs et de l’extrapolation sur l’été. Légende recopiée avec sa ponctuation, tel que ! La planche de mode en couleur vous sera offerte sur un article au sujet de ce numéro de « La Famille » du 1 er Avril 1895.

Et au diable l’avarice, je vous propose un second poème de circonstance  et que dites vous de relire ce poème sur le Printemps de Victor Hugo ?

Printemps

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

Victor Hugo, Toute la lyre

Joyeux, heureux printemps à tous et toutes qui passez par ici.

77016173_p

Que ce soit dans la cuisine, l’atelier, le salon ou le jardin, j’ai plein de choses à partage avec vous. Des menus, des recettes, ma lessive « maison » testée et adoptée, quelques « couturettes », etc… Quand il va pleuvoir, car je profite de chaque rayons de soleil, pas vous ?

Promis, je reviens vite avec des articles , et dès lundi je vous montre mon « arbre » de Pâques tout simple, histoire de vous motiver à préparer le weekend prochain !