Archives de catégorie : Salon

Jolie surprise !

Au Bonheur des rencontres numériques…

Vivre en Autonomie à la campagne aux éditions Eyrolles.

Dernièrement j’ai découvert l’Univers d’ Élodie sur Instagram (clic) et sur son blog (clic) . Je trouve ce fil attachant et intéressant. Et j’aprécie sa démarche qui fut un peu la mienne autrefois ( La Mémé et son ego qui parle !!)
Ayant fait du tri dans sa bibliothèque, et bien que ne me connaissant pas autrement que par mon fil instagram et mon blog , Élodie m’a proposé un livre spontanément et j’ai reçu quelques jours plus tard :

Ce livre et des « bonus » 🙂

Le paquet était accompagné de Gentils Mots pour notre installation dans la Nouvelle Maison J’ai été touchée que Zoé , sa fille, ai confectionné et offert deux cadeaux de ses mains « pour mon jardin » Dès le lendemain, le « Jardin secret » a accueilli deux petits trésors cachés dans la cognassier du Japon .

Ce livre donne des idées et les photos sont très belles


Même si nous sommes loin d’ambitionner l’autonomie alimentaire ou l’élevage d’animaux, l’important est d’avancer.
Un des derniers articles d’Élodie sur la création de son poulailler avec entre autres objectifs « moins de déchets » , m’a fait réfléchir et désormais je donne les déchets compatibles au voisin pour ses poules.

Le livre : C’est un guide issu de l’expérience d’un couple anglo- saxon qui a fait le choix de vivre à la ferme en autonomie, Bella et Nick Ivin.
Il y a aussi les recettes et les astuces, un très bel ouvrage à découvrir
De notre coté : confitures, potager minimaliste avec aromatiques , tomates, bettes , tentatives de salades (depuis que je sais les cuisiner autrement qu’à l’eau et en gratin insipides!) Des avancées vers Zero Déchets depuis longtemps désormais : ce livre va me donner des pistes, des idées d’optimisation et autre
pour progresser.

MERCI ÉLODIE
MERCI ZOÉ,

Ça fait chaud au cœur !

Le jardin de la Maison du Hameau (1)

Début mars, avant le confinement qu’on imaginait pas encore.

Bonjour,
Je vais poster sur le jardin, mais au fil de l’eau… Ça vous va ?
J’adore le puits. Mon mari moins. Il a de l’eau et le matériel pour raccorder une pompe est posé. Le robinet d’eau de ville est aussi à cet endroit, c’est assez pratique car central pour l’arrosage si nécessaire.
Du puits part une allée pavée envahie d’herbes que je cherche à désherber tout en laissant les entre-pierre en verdure. Plus loin, ce ne sont plus des pierres mais des pavés. Avez-vous de l’expérience sur le sujet « entretien d’allées en pierre » ?

Le lilas, fin avril. A sa droite , mon jardin secret.

Le lilas se trouve à droite de l’entrée du jardin, après le portail.

Ibéris et Géranium (avril 20) Au fond le premier « carré » potager en devenir.

Iberis Blanc, Geranium sanguineum selon Plant’net. Cela se trouve en face du lilas. La boule que l’on devine en dessous est un lampe de jardin. Je vais devoir apprendre à tailler en boule. Il y a plusieurs massifs d’ibéris dans le jardin. Au fond on voit le « carré » potager n° 1 en devenir .

Puisque je parle « potager » …

Pas facile de commencer un potager en mode « permaculture » en arrivant dans un jardin au printemps. Donc, on délimite , on désherbe . Et je n’ai pas choisi de faire un potager en carré, ni une lasagne.
La terre me semble correcte pour une culture de tomates, bettes, radis, courgettes. Dans le potager n° 1 (le 2 est a créer) en ce moment a sa terre nue, en mode « faux-semis »
Je ne connaissais pas cela, les « faux semis » Il s’agit de recréer des bonnes conditions pour une levée de semence sans semer justement. Les mauvaises herbes alors poussent et on les arrache. le sol est libéré, partiellement en tout cas , le temps de la levée des vrai semis.
Puis, je dois trouver de la paille… Ne jamais laisser la terre nue.
Sur la photo, le premier jet du potager en « carré » qui recevra des tomates et des poivrons cette année et une bande que je destine aux plantes aromatiques. je venais juste de désherber cette partie de l’allée qui a des pavés.
Dans la jardinière rectangulaire, je tente d’acclimater un rejeton de sarriette. J’ai aussi repique un plan de céleri perpétuel et semer quelques rands de radis.
J’ai laissé deux roses trémières Ces fleurs la j’adore mais elle n’en font qu’à leur tete. Alors si elles ont décidé de pousser là, je respecte !
Les tuiles qui délimitent les espaces, je les ai trouve dans la grange. J’ignore ce que ça fera usage avec la hauteurs qui va se faire… J’aviserais…
Au fond prés du grillage qui nous sépare du voisin, il y a un sureau.

Le lilas fin avril, à l’entrée du jardin.
Des fleurs du jardin en mars.
Devant la fenêtre de la cuisine d’été il y a un houx.
On aperçoit le timbre charentais. Il y a quelques succulentes. J’y mettrais de la menthe, du basilic, du thym. mais je pense en pot. Je réflèchis.

Qu’est ce qu’un timbre charentais ? c’est une auge en pierre. Celle-ci est une vraie. Il s’en vend désormais en pierre reconstitué.

J’ai repeints une cage qui nous accompagne depuis des années, ajouté quelques piou-pious de la maison et de la mousse du jardin.
Mon hamac, ramené en 2009 du Nicaragua, à trouver sa place. J’aime ce tronc enroulé.
Avril : les 3 bouleaux ont revêtus leurs feuillages.
J’ai dû rempoter les aloès vera : 2 aloés offerts pas ma sœur l’an dernier ont fait plein de petits.

Je manque de contenants, car j’en récupère, ou je les chine et en cette période, privée de bric à brac de printemps, d’Emmaüs. J’ai donc récupéré des boites de conserve, passée à une peinture  » façon pierre » ..je ne suis pas convaincue…

Le mur extérieur du hangar adossé à la Grange.

Sur ce mur extérieur du hangar, plusieurs sortes de lierre à discipliner, de la vigne vierge, j’y ai vu des jacinthes, des giroflées A suivre … Un trottoir dessiné un L à cet endroit Il est composé de pavés et la aussi, je cherche comment le mettre en valeur. Il est bien pratique pour ne pas se mouiller les pieds.

Si vous saviez combien cela me fait plaisir de saisir ma corbeille d’osier et d’accrocher mon linge dans le jardin !

L’ancienne maison est en fait comme un appartement en duplex : un escalier extérieur pour aller au garage où était la machine à laver, traverser la salle et la véranda et descendre par un autre escalier dans le jardin. J’avais fini pas ne plus jamais mettre le linge au jardin, surtout vu le nombre d’années où mes soucis de santé rendait la montée et descente d’escalier problématiques. Et c’est un jardin de ville de 150 m2 qui m’a bien rendu heureuse, où j’ai eu plaisir à jardiner, me reposer, mais rien à voir avec ce jardin de campagne de la Maison du Hameau qui est visible de chaque pièce et dont l’accès est de plein pied.

Voulez -vous une suite ? Ces visites vous intéressent -elles ?
Si vous êtes sage, je vous montrerais mon « jardin secret » …
Bonne fin de semaine
!

Joyeux mai 1 er mai.

Joyeux 1 er mai et du Bonheur toute l’année !

Bonjour,
Nous sommes confinés dans la Maison du Hameau que nous venons d’acquérir mi février. En mode camping « de luxe » , car nous voulions faire quelques travaux avant d’emménager. Nous avons eu vraiment de la chance de pouvoir signer avant cette « drôle » période et nous avons choisi de vivre cette « drôle de période » dans notre nouvel « home » . Du temps pour découvrir ce jardin.
Le muguet était caché en 3 endroits et la photo a été prise mi avril. En ce premier mai il est « passé ». La photo a été prise à plat ventre dans l’herbe et la mousse. : Un plaisir de plus… sensuel, olfactif …

Le premier mai est un jour spécial aussi car c’est l’anniversaire de ma « Petite » Sœur, de mon neveu, son fils aîné et de ma cousine Dominique. Peu de gens travaillent. Certains parcs et jardins sont fermés. Un jour  » à part » encore plus cette année.

Pour moi, les « BEAUX JOURS » commencent à cette date : le premier mai. Et vous ?

Meilleurs Vœux 2020

Bien chers lecteurs et lectrices,
A l’entrée de cette nouvelle décennie, recevez mes vœux :

Mon petit Bouddha de chevet vous transmet mes souhaits 2020.
MERCI à celles qui me suivent malgré l’absence de newsletter qui perdure.
Certaines d’entre vous me suivent depuis la création, c’est à dire 2006. Merci de leur Net’Amitié .
Merci de votre confiance. ET je continuerais à partager ici meme si c’est au quotidien bien plus facile sur Instagram ou vous pouvez me suivre me sur un PC sans télécharger l’application et même commenter.


A Bientôt !

Pâte à récurer

Sur Instagram, je suis le compte d’ @Audreyvivre_autrement que j’ai la chance de connaître IRL avec Romy, adorable petite fille. C’est d’aileurs un bonheur de la voir grandir, pour moi qui n’ai pas encore de petit enfant. .
Audrey a posté la préparation ci-dessous dernièrement et je prend enfin le temps de la tester. Avec des ingrédients faciles à obtenir et que pour ma part d’utilisation courante chez moi dans le cadre du nettoyage simple et écolo.

Pour obtenir les 3 pots, j’ai pris une mesure de 60 ml en mesure.

PÂTE à RÉCURER

Ingrédients :
• 4 part de bicarbonate de soude (bien moins cher en magasin bio qu’en GS)
• 1,5 cas de cristaux de soude (idem que pour le bicarbonate)
• 2 cas d’argile verte ou blanche
• 4 cas de savon noir (voir ci-dessous )
* de l’eau si nécessaire (avec mon savon noir liquide je n’en ai pas eu besoin.
Préparation :
• Mettre de l’eau jusqu’à la texture souhaitée
* Mélanger le tout avec une cuillère en bois

En cours de « touillage »

Découvert sur le compte @Audreyvivre_autrement de et venant de @myslowlifegreen et transmise par @la_famille_hiboux

Précisions : **J’utilise du savon noir Marius Fabre : un des seuls qui n’a pas d’huile de palme . Ce n’est pas de la publicité, depuis 2006 que je blogue, j’ai toujours refusé tout partenariat.

Huiles 100 % végétales (huile d’olive)- Sans colorant, sans parfum, sans conservateur Sans additif chimique Composition : savon potassique à l’huile d’olive, eau.

** Le bicarbonate de soude, les cristaux de soude viennent de LA DRÔLE D’ÉPICERIE (allez découvrir , clic)

Voir aussi MA LESSIVE

IMPRESSION : Tant que vous n’êtes pas habituée je précise de nouveau que vous pouvez imprimer la recette en choisissant le contenu imprimé (par exemple en supprimant mon blabla et les photos) en cliquant sur l’icône « imprimante » en bas de l’article.

Joyeux printemps à tous Poème, Daudet et un lapin

Un poème simple sur le printemps, d’une femme qui fut exceptionnelle en son genre. (Biographie https://www.amisldm.org/biographie/)
— N’oubliez pas, mes « sœurs », nous sommes toutes exceptionnelles ! :)-

Joie du printemps

Au printemps, on est un peu fou,
Toutes les fenêtres sont claires,
Les prés sont pleins de primevères,
On voit des nouveautés partout.
Oh! regarde, une branche verte!
Ses feuilles sortent de l’étui!
Une tulipe s’est ouverte…
Ce soir, il ne fera pas nuit,
Les oiseaux chantent à tue-tête,
Et tous les enfants sont contents
On dirait que c’est une fête…
Ah! que c’est joli le printemps!

Lucie Delarue-Mardrus


En arrivant à la Petite Maison, nous avons mis en fuite 3 petits chevreuils avec leur petits culs blancs et j’ai repensé à un texte d’Alphonse Daudet dans les « Lettres de mon Moulin »

« Ce sont les lapins qui ont été étonnés !… Depuis si longtemps qu’ils voyaient la porte du moulin fermée, les murs et la plate-forme envahis par les herbes, ils avaient fini par croire que la race des meuniers était éteinte, et, trouvant la place bonne, ils en avaient fait quelque chose comme un quartier général, un centre d’opérations stratégiques : le moulin de Jemmapes des lapins… La nuit de mon arrivée, il y en avait bien, sans mentir, une vingtaine assis en rond sur la plate-forme, en train de se chauffer les pattes à un rayon de lune… Le temps d’entrou-vrir une lucarne, frrt ! voilà le bivouac en déroute, et tous ces petits derrières blancs qui détalent, la queue en l’air, dans le fourré. J’espère bien qu’ils reviendront. »

Daudet , les LETTRES DE MON MOULIN

Et j’ai eu envie de dessiner un lapin ! Pas de nuit et pas de moulin, mais un papillon, un escargot …

Je vous offre ce dessin naïf , crée hier soir dans notre Petite Maison cachée dans la campagne charentaise. Je vais le monter en mini panneau pour une chambre d’enfant.
Je suis peu équipée dans la Petite Maison, installée façon camping. C’est mon dessin brut avec les traces de gomme que je vous joins PDF.

Un lapin de printemps et sa queue coquine, un narcisse, deux tulipes, un gentil escargot

Sans aucune prétention, que partager une impulsion printanière, aux points de tige, point droit et les fils de ma boite à « fils tout seuls ». Une soirée. Et j’espère un petit panneau poetique pour une chambre de jeune enfant bientôt.

PDF de la broderie 2019 printemps Lapin d’Isabelle LB







Un anniversaire ( petit quilt qui redonne vie à des choses du passé)

Petit quilt qui redonne vie à des choses du passé.

Anniversaire de La Fourmi 2018 Mini quilt fleuri 

Mon amie LA FOURMI (que je vous invite à découvrir si ce n’est déjà fait – CLIC) fêtait un anniversaire marquant début juin.  Je pensais vraiment être à l’heure pour fêter l’événement par un ouvrage personnalisé, pour une fois ! C’était sans compter avec la Vie et ses aléas et ce n’est que en Septembre que l’ai pu lui adresser son cadeau.
La Fourmi aime entre autres, les fleurs, les boutons ( c’est une ancienne mercière), les beaux ouvrages à la main d’autrefois  , apprécie les bric à brac…
J’ai tenté de réunir cela dans cet ouvrage extrapolé d’une proposition du Simply Vintage n° 27

Il y a un nombre de fleur symbolique, certaines sont composées avec des napperons chinés au fil du temps, tout comme les boutons, le tissu de fond et du vase. Les autres lainages sont d’anciens vetements (sauf deux feuilles vertes) , les perles m’ont ete donné par une directrice d’école quand elle est partie à la retraite.
Le fond est quilté au point de riz.

Il y a un manchon à l’arrière pour y insérer un bâton (ou une branche comme ici) et le suspendre.

J’y ai mis beaucoup d’Amitié et La Fourmi ne s’y est pas trompé.
Que du bonheur !

Cet ouvrage a participé à un défi sur le groupe  » Simply Vintage Addict » sur Facebook (clic)

Bonne semaine à chacun et chacune de vous, qui passez par ici !

BEL AUTOMNE À CHACUN ET CHACUNE ! un mini patch de saison et un poème.

Automne débutant, Automne que je n’ai qu’à peine vu venir cette année.  Bientôt la première partie de cette saison, ma préférée : festival de couleurs sourdes et de nuances.
Chaque jour, une nouvelle harmonie  se crée sous les yeux de ceux qui prenent le temps de  regarder. Les températures hésitent et malmène notre besoin de repère. En attendant l’automne triste, celui des silhouettes décharnées hantant le paysage. 

Pour l’échange cité précédemment( clic)  sur le forum « Notre Petit Atelier » (clic)
Voici ce que j’ai envoyé à Annette :
Sauf le centre, ce sont des tissus Moda « Villa fleurie » de chez Patricia ( L’atelier – Jarnac, 14 rue de Condé)

monté en « as to go » et juste solidarisé avec quelques points de quilting avec la doublure  » à oreilles » (pas pris en photo)

J’avais accompagné de quelques échevettes DMC chinées dernièrement.

Déco provisoire pour cette entrée en « saison » . Mini patch de 2009 je crois, avec des tissus venant de Londres.

Je ne résiste pas à partager ce poème de Maurice Carême , pour ne pas changer : 

L’automne

L’automne, au coin du bois,
Joue de l’harmonica.

Quelle joie chez les feuilles !

Elles valsent au bras
Du vent qui les emporte.

On dit qu’elles sont mortes,
Mais personne n’y croit.

L’automne, au coin du bois,
Joue de l’harmonica.

Maurice Carême

BONNE FÊTE à TOUTES les MAMANS du MONDE !

Voici les roses du jardin  » Comtesse de Ségur » pour vous souhaiter une Bonne Fête, toutes les Mamans. Surtout une pensée pour celles que les enfants auront oublié de fêter , pris dans le tourbillon de la Vie !

O l’amour d’une mère ! amour que nul n’oublie !
Pain merveilleux qu’un dieu partage et multiplie !
Table toujours servie au paternel foyer !
Chacun en a sa part et tous l’ont tout entier !
Victor Hugo (Les feuilles d’Automne)

Ce printemps, la Vie est pleine de surprises bonnes et moins bonnes, vacances, jardin exigeant la présence, des incidents divers et variés, un papa de 86 ans hospitalisé et un peu « compliqué » qui est à 550 km de chez nous… Pas trop de temps pour l’Ordi – Partage, sauf sur Instagram ou vous pouvez me suivre CLIC

Bonne semaine à chacun et chacune de vous !

Muguet le 1 er mai, Bonheur toute l’année !

Muguet rose de mon jardin et de celui de la voisine.


  Le muguet est timide chez nous : photo ci-dessous prise le 27 avril. Peu de brin disséminé: le muguet fait ce qu’il veut. Il fut abondant dans notre jardin et a migré chez la voisine les années suivantes. Mais comme notre gentille voisine partage, pas de souci. 🙂

Dans le vase chiné la semaine dernière acheté avec une assiette. Le vase est fêlé mais j’ai THE ASTUCE !
Vous pouvez imperméabiliser le vase avec de la paraffine , ou celle avec laquelle on couvre les confitures, ou de la bougie fondue.
Faire fondre la paraffine dans un récipient (personnellement, j’utilise une boite de conserve lavée tenue avec des pinces) et couler dans le vase en le faisant tourner entre vos mains afin que la paraffine (ou la cire de bougie)  se répande partout

BONNE SEMAINE  !