Joyeux printemps : poèmes, idée avec des boutons, une astuce

Quelques « éclats » de printemps au jardin.

A LA RENCONTRE DU PRINTEMPS de Maurice Carême 

Cheveux au vent
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Des arbres, des toits, des auvents,
Il pleut des milliers d’hirondelles.
Le soleil verse sur les champs,
De pleins paniers de fleurs nouvelles.

Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Prenons nos trompettes gaiement
Et sonnons la mort de l’hiver.
La terre est comme un agneau blanc
Dans les bras nus de l’univers.

Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Il y a toujours de joyeux retours quand je vous poste des poèmes appris à l’école ou simplement de Maurice Carême. Ils sont simples et résonnent avec Bonheur dans nos Cœurs.
Je ne connaissais pas celui-ci. ET vous ?

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Mon truc du jour pour garder les tulipes plus longtemps en vase est celui-ci : Percer de pat en part la tige sous la fleur comme indiqué sur la photo. (et bien sur , vous enlevez l’épingle, hein ! 🙂

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Une idée extraite du PETIT ÉCHO DE LA MODE du 28 avril 1946, juste après la dernière guerre, pour agrementer une robe d’enfant dans cette article, mais qui peut servir à bien d’autres usages.  Qu’en pensez-vous ?
Je n’ai pas eu le temps de concrétiser cette idée, mais elle est sympathique pour utiliser les petits boutons blancs que nous récupérons sur les chemises usées de nos maris, non ?

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Et pour finir, allez!! je poste encore un poème de Maurice Carême  bien à propos vu la météo de ce 20 mars 18 :

Mars

Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.

Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu’il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.

Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons …

Maurice Carême (« La lanterne magique »)

JOYEUX PRINTEMPS À TOUS ET TOUTES !

Share Button

Print Friendly, PDF & Email

4 réflexions au sujet de « Joyeux printemps : poèmes, idée avec des boutons, une astuce »

  1. Bonjour Isabelle
    Le premier poème, je le connaissais, mais pas le deuxième. Merci à toi.
    Pour l’astuce pour faire tenir plus longtemps les tulipes, je ne connaissais.
    Pour les petits boutons que nous avons toutes dans des boites, c’est une bonne idée, mais par forcément sur une robe. On peut fait un petit tableau sur lequel on brode les tiges et les feuilles et les fleurs se font avec les petits boutons. Cela pourrait être sympa.
    Bon premier jour du Printemps froid e gris. Gros bisous.

  2. Coucou Isabelle! Très joli billet avec les poésies de Maurice Carême que j’aime beaucoup!
    Pour les tulipes, il y a aussi une piécette de cuivre que l’on peut mettre dans le vase!

    Je t’embrasse et belles fêtes pascales!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *