Bains de mer en 1894

Bonjour,

Ce matin j’ai eu la surprise d’un article de ce blog si riche « Ouvrages de Dames » (clic) avec des costumes de bains de 1878. Justement, j’avais en préparation cet article que j’aurais voulu posté en début de mois: vaut mieux tard que jamais et l’été est encore bien installé !

robe de campagne la famille_5
La revue LA FAMILLE 1894 29 juillet , n° 773

Pour vous baigner, ce costume ci-dessus, décrit ainsi :
Il est en serge marine ou noir à volonté;  pantalon bouffant serré par un caoutchouc au dessus du genou; grande blouse montée en fronces sur un empiècement de forme triangulaire et brodé d’une ancre et réuni à la taille par une large ceinture de cuir. Une berthe de de lainage rouge ou blanc , suivant la nuance du costume, tourne, tourne tout autour de l’empiècement. Petit bonnet marmotte en soie écossaise assortie.

Ou préféreriez -vous celui-ci ?

costume de bains de mer
Revue LA FAMILLE 1894 , 19 août, n°776

Voici le texte d’accompagnement : Il est en serge bleu marine. pantalon bouffant à poignet; blouse avec un col marin de flanelle blanche brodée d’une ancre à chaque coin et se terminant en pointe à la taille; large plastron à rayures en jersey; manches courtes à ballons serrées par un étroit poignet.

Ou encore celui-ci :

costume de bains de mer
Revue LA FAMILLE 1894 , 1er juillet, n°769

Il est en serge marine; pantalon court et bouffant; serré par des caoutchouc et terminé par un plissé de lainage ou de toile. Longue blouse en serge, serrée à la taille et au cou par une cordelière de laine et garnis de plissés. Bonnet marmotte en soie bleue.

Dans les commentaires de l’article du blog Ouvrages de Dames, des questions se posaient sur la pratique réelle des bains de mer, aussi j’ai scanné l’article sur les Bains de Mer de la revue LA FAMILLE du 12 août 1894. Le voici en image, mais en dessous il est en PDF, il faut le télécharger pour pouvoir le lire (et l’agrandir pour le déchiffrer plus facilement)

Bains de mer 1894-1Bain de mer PDF à télécharger pour l’enregistrer et pouvoir le lire (clic)

Plein de conseils sont donnés : Attendre quelques jours après son arrivée sur place avant de se baigner, les premiers bains dureront que de 3 à 5 minutes. Les bains seront ensuite de 5 à 10 mn et il est conseillé de se précipiter dans sa cabine de bains et d’y prendre un bain de pieds chaud.
Entre des sessions de 20 à 25 bains, il est indiqué de respecter une interruption de 8 à 10 jours.

Après le bain, on s’habille :

Voici une tenue complète pour faire « Au revoir » au bateau promenade qui va caboter le long de la côte. 

Robe de plage ou de campagne
Revue LA FAMILLE 1894, 22 juillet, n°772

Pensez qu’au dessous, la personne porte le « pantalon » ( culotte) fendue, la chemise de corps longue , le corset, le couvre corset, les jarretières tenant les bas les bas  qui pour les plus fins étaient quand même assez épais : il valait mieux des étés frais, non ?
Si l’histoire de ces sous-vêtements vous intéresse, regardez ce PDF (clic)

Une autre « robe de plage »

robe de plage 1894
robe de plage 1894 Revue LA FAMILLE

DSC02737

Un peu de sport ?

robe de lawn tennis 1894
robe de lawn tennis 1894

robe de campagne la famille_1Et le soir,  une visite au Casino s’impose :

la famille robe de casino
Robe de casino LA FAMILLE 1894 , 26 août n° 777

« Celle -ci est en foulard à petits pois ; jupe cloche montée à fronces autour de la taille et cerclée de 5 rangs de velours noir; le dos du corsage est entièrement plat ainsi que les hauts au devant remplacé à la hauteur de la poitrine par une draperie froncée se croisant en fichu sur un plastron froncé lui-aussi . Ceinture en pointe croisant derrière et revenant se fixer sur la poitrine par un joli chou de velours. Grand col de velours avec chou derrière. Manches ballons bien enlevées (??)s’arretant aux coudes »

Pour finir, voici la planche en couleurs représentant des robes de l’été 1894 (juillet 1894) Il y en avait une par trimestre qui paraissait dans certaines formules d’abonnement.

juillet 1894
juillet 1894

Les qualités d’images sont piètres et irrégulières. Les revues sont reliées en un livre ancien de grand format. J’obtiens des résultats difficiles sur le scanner de l’imprimante ( épaisseur  et poids du livre que j’abîme en le manipulant ainsi , des résolutions pas formidables avec le scanner du téléphone, et l’appareil photo n’est pas non plus très adapté. Mais vous avez une idée de la mode cette année là et j’espere que cela vous aura amuser !

 Hors-Sujet : Moi qui suis complexée avec mes bras en aile de chauve-souris, je me dis que ces manches gigot avaient au moins le mérite de les cacher !! ( 2 eme degres, hein !!) 🙂

PS: cet article n’a rien à voir avec l’actualité !!! (quoique, quand on y réfléchit !!)

Share Button

Print Friendly

4 réflexions au sujet de « Bains de mer en 1894 »

  1. Merci, article et images très intéressantes.
    Que de chemin parcouru ….il en reste encore.
    Si la Femme est l’avenir de l’homme , souvent l’homme ne nous a pas aidé.
    Le MLF a encore du boulot.

  2. « Déserrez (sic !) généreusement votre corset » et surtout n’allez pas à l’eau avec un baigneur ! Merci Isabelle pour ce bon moment 😉 Dès qu’on y regarde d’un peu près, les contenus de ces journaux sont quand même effrayants…
    Je trouve qu’à une vingtaine d’années d’écart tes costumes de bains sont déjà un peu plus décontractés et un peu plus souples que les miens, c’est une idée ?

  3. Quand je vois que ces costumes contenaient du cuir, de la laine et de la soie… Vive le synthétique ! Ça paraît incroyable : les femmes se mettaient vraiment à l’eau couvertes (recouvertes, archicouvertes) de la sorte ? Même si nous les femmes devons encore lutter, nous avons au moins gagné la liberté de mouvements dans nos vêtements (bien que certains extrémistes veulent cacher les leurs -femmes- dans des accoutrements soit-disant imposés par Dieu).
    Celles de mon âge se souviennent peut-être avoir eu un maillot de bain en laine tricoté avec amour par leur maman : le mien était rouge et perdait ses poils partout !
    Je pars tout à l’heure pour 36 heures en Gironde : vêtements légers obligatoires. Je me dis que survivre en été vêtue à la mode d’avant 1900 était un exploit !
    Bises à tous

  4. Bonjour Isabelle
    Merci pour ce très intéressant article sur la mode à la plage. Je ne m’imagine pas un seul instant nager avec ces tenues là. C’est certainement aussi pour cela qu’il était recommandé de ne pas se baigner trop longtemps. Une fois mouillé , le vêtement devait être lourd, donc on fatiguait vite et on risquait de couler . Autre temps, autres moeurs.
    Bonne après midi caniculaire. Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *