Le jardin de la Maison du Hameau (1)

Début mars, avant le confinement qu’on imaginait pas encore.

Bonjour,
Je vais poster sur le jardin, mais au fil de l’eau… Ça vous va ?
J’adore le puits. Mon mari moins. Il a de l’eau et le matériel pour raccorder une pompe est posé. Le robinet d’eau de ville est aussi à cet endroit, c’est assez pratique car central pour l’arrosage si nécessaire.
Du puits part une allée pavée envahie d’herbes que je cherche à désherber tout en laissant les entre-pierre en verdure. Plus loin, ce ne sont plus des pierres mais des pavés. Avez-vous de l’expérience sur le sujet « entretien d’allées en pierre » ?

Le lilas, fin avril. A sa droite , mon jardin secret.

Le lilas se trouve à droite de l’entrée du jardin, après le portail.

Ibéris et Géranium (avril 20) Au fond le premier « carré » potager en devenir.

Iberis Blanc, Geranium sanguineum selon Plant’net. Cela se trouve en face du lilas. La boule que l’on devine en dessous est un lampe de jardin. Je vais devoir apprendre à tailler en boule. Il y a plusieurs massifs d’ibéris dans le jardin. Au fond on voit le « carré » potager n° 1 en devenir .

Puisque je parle « potager » …

Pas facile de commencer un potager en mode « permaculture » en arrivant dans un jardin au printemps. Donc, on délimite , on désherbe . Et je n’ai pas choisi de faire un potager en carré, ni une lasagne.
La terre me semble correcte pour une culture de tomates, bettes, radis, courgettes. Dans le potager n° 1 (le 2 est a créer) en ce moment a sa terre nue, en mode « faux-semis »
Je ne connaissais pas cela, les « faux semis » Il s’agit de recréer des bonnes conditions pour une levée de semence sans semer justement. Les mauvaises herbes alors poussent et on les arrache. le sol est libéré, partiellement en tout cas , le temps de la levée des vrai semis.
Puis, je dois trouver de la paille… Ne jamais laisser la terre nue.
Sur la photo, le premier jet du potager en « carré » qui recevra des tomates et des poivrons cette année et une bande que je destine aux plantes aromatiques. je venais juste de désherber cette partie de l’allée qui a des pavés.
Dans la jardinière rectangulaire, je tente d’acclimater un rejeton de sarriette. J’ai aussi repique un plan de céleri perpétuel et semer quelques rands de radis.
J’ai laissé deux roses trémières Ces fleurs la j’adore mais elle n’en font qu’à leur tete. Alors si elles ont décidé de pousser là, je respecte !
Les tuiles qui délimitent les espaces, je les ai trouve dans la grange. J’ignore ce que ça fera usage avec la hauteurs qui va se faire… J’aviserais…
Au fond prés du grillage qui nous sépare du voisin, il y a un sureau.

Le lilas fin avril, à l’entrée du jardin.
Des fleurs du jardin en mars.
Devant la fenêtre de la cuisine d’été il y a un houx.
On aperçoit le timbre charentais. Il y a quelques succulentes. J’y mettrais de la menthe, du basilic, du thym. mais je pense en pot. Je réflèchis.

Qu’est ce qu’un timbre charentais ? c’est une auge en pierre. Celle-ci est une vraie. Il s’en vend désormais en pierre reconstitué.

J’ai repeints une cage qui nous accompagne depuis des années, ajouté quelques piou-pious de la maison et de la mousse du jardin.
Mon hamac, ramené en 2009 du Nicaragua, à trouver sa place. J’aime ce tronc enroulé.
Avril : les 3 bouleaux ont revêtus leurs feuillages.
J’ai dû rempoter les aloès vera : 2 aloés offerts pas ma sœur l’an dernier ont fait plein de petits.

Je manque de contenants, car j’en récupère, ou je les chine et en cette période, privée de bric à brac de printemps, d’Emmaüs. J’ai donc récupéré des boites de conserve, passée à une peinture  » façon pierre » ..je ne suis pas convaincue…

Le mur extérieur du hangar adossé à la Grange.

Sur ce mur extérieur du hangar, plusieurs sortes de lierre à discipliner, de la vigne vierge, j’y ai vu des jacinthes, des giroflées A suivre … Un trottoir dessiné un L à cet endroit Il est composé de pavés et la aussi, je cherche comment le mettre en valeur. Il est bien pratique pour ne pas se mouiller les pieds.

Si vous saviez combien cela me fait plaisir de saisir ma corbeille d’osier et d’accrocher mon linge dans le jardin !

L’ancienne maison est en fait comme un appartement en duplex : un escalier extérieur pour aller au garage où était la machine à laver, traverser la salle et la véranda et descendre par un autre escalier dans le jardin. J’avais fini pas ne plus jamais mettre le linge au jardin, surtout vu le nombre d’années où mes soucis de santé rendait la montée et descente d’escalier problématiques. Et c’est un jardin de ville de 150 m2 qui m’a bien rendu heureuse, où j’ai eu plaisir à jardiner, me reposer, mais rien à voir avec ce jardin de campagne de la Maison du Hameau qui est visible de chaque pièce et dont l’accès est de plein pied.

Voulez -vous une suite ? Ces visites vous intéressent -elles ?
Si vous êtes sage, je vous montrerais mon « jardin secret » …
Bonne fin de semaine
!

Share Button

Print Friendly, PDF & Email

21 réflexions sur « Le jardin de la Maison du Hameau (1) »

  1. Quelle chance d’avoir pu acheter une maison avec un jardin aussi grand et si bien entretenu !!
    Pour le puits, j’aime bien, c’est très décoratif… par contre, le jour où tu auras des petits-enfants, il faudra sans doute le fermer pour qu’ils ne courent aucun risque…
    Pour les pavés, essaie gros sel + vinaigre blanc + eau bouillante, ça marche bien (mais évidemment, pour que les racines soient brûlées, il faut qu’il ne pleuve pas…).
    Je ne taillerais pas le thlaspi (ou iberis sempervirens), il ne faut pas le tailler au sens strict du terme, juste rabattre un peu après floraison (ce qui peut t’occasionner une deuxième floraison)… si le globe lumineux n’est plus visible, essaie simplement de le déplacer un peu…
    Dès qu’il fera meilleur, profite bien de ton jardin, superbe, et bon courage pour le travail que cela nécessite pour qu’il reste magnifique…
    Belle journée, bises

    1. Bonjour NINI, merci
      Le puits est fermé c’est pour cela qu’il y a une corbeille de succulente dessus. Pour les pavés je voudris garder le vert entre les pierre sinon je fait uen mixture vinaigre blanc alcool a bruler et eau un peu comme la tienn dans les endroits non proche des cultures. Merci pour les infos sur les iberis. Le globe est impossible à déplacer il y a une installation electrique souterraine (ou en tous cas pas trop dans nos cordes. Quand on aura une bonne tondeuse, je pense que ca ira, je pense faire tailler ce qui se taille annuellement à cause des déchets principalement. Belle journée à toi aussi

  2. Magnifique.
    J’adore la diversité et les différentes possibilités dont vous aurez le loisir de faire pour un futur potager.

    Je verrais bien une spirale d’herbes aromatiques.
    En tout cas merci pour cette visite, me tarde de découvrir le jardin secret

  3. Merci pour cette belle promenade dans votre jardin !J’adore tout et le puits en particulier.
    Quel bonheur d’avoir un si beau havre de paix !
    Bon week end !

    1. il y a de la place pour recevoir votre chez vous à roulettes 🙂 des que c’est de nouveau possible, quelle joie ce serait de vous revoir en charente Je vous embrasse !

  4. Oh la la j’adore ton jardin ! Et tu as devancé ma demande en expliquant ce qu’était un « timbre charentais » !!!
    C’est vraiment beau, fleuri, varié : profite de ce paradis vert !
    Et… oui oui oui on veut voir ton jardin secret !
    Belle journée au jardin et bises !

  5. Bonjour Isabelle
    J’Aime beaucoup ton jardin. C’est si agréable ce joli coin de verdure avec du lilas et autres plantes fleuries. J’Aime beaucoup aussi, le puits. Il y a de quoi faire, et je sens que tu vas te plaire dans ce havre de paix. D’ailleurs, cela se ressent dans la façon dont tu en parle. Je veux bien voir ton jardin secret. Bonne continuation dans tes découvertes et dans tes plantations. Bonne soirée sous la pluie. Gros bisous.

  6. Tu as être heureuse Isa dans cette maison et ce si beau jardin que tu vas dompter à ta guise ! Tu vas cueillir chaque matin un petit bonheur depuis une fenêtre, c’est pas ça le bonheur?

  7. Un bien joli jardin..
    J’aime bien la véranda de ta cuisine si j’ai bien compris..
    De jolies fleurs.. Magnifique havre de paix..
    Bonne journée..

  8. Bonjour Isa,
    merci et bravo pour cette présentation. Ton jardin est déjà très beau. Pour l’avoir vu en hiver, je sentais qu’il allait te réjouir au printemps.
    Vous avez eu de la chance d’y arriver au bon moment pour en profiter « à temps complet » pendant le confinement.
    Tu as déjà passé la tondeuse sur ton allée pavée ? Tu nous connais, chez nous c’est toujours un peu la friche, mais parfois il faut utiliser les grands moyens : c’est l »escalier notre problème. Parfois l’Ours le passe carrément au Kärcher, et la verdure y revient très vite spontanément.
    Continue à bien à en profiter, et savoure le plaisir du linge en plein air. Tu pourras faire ça toute l’année. À ma maison, je ne pouvais que d’avril à octobre (neige et manque d’ensoleillement) et je trouvais ça frustrant.
    Bises des montagnes à tous les deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.