Tous les articles par isabelle

Muguet le 1 er mai, Bonheur toute l’année !

Muguet rose de mon jardin et de celui de la voisine.


  Le muguet est timide chez nous : photo ci-dessous prise le 27 avril. Peu de brin disséminé: le muguet fait ce qu’il veut. Il fut abondant dans notre jardin et a migré chez la voisine les années suivantes. Mais comme notre gentille voisine partage, pas de souci. 🙂

Dans le vase chiné la semaine dernière acheté avec une assiette. Le vase est fêlé mais j’ai THE ASTUCE !
Vous pouvez imperméabiliser le vase avec de la paraffine , ou celle avec laquelle on couvre les confitures, ou de la bougie fondue.
Faire fondre la paraffine dans un récipient (personnellement, j’utilise une boite de conserve lavée tenue avec des pinces) et couler dans le vase en le faisant tourner entre vos mains afin que la paraffine (ou la cire de bougie)  se répande partout

BONNE SEMAINE  !

 

 

 

Jardin : avril 18 et un poème.

Bonjour,

Keria et un soupcon de lilas blanc (detail du jardin)

L’an dernier, le jardin nous a donné plein de petits bonheurs et des tomates en abondance. Je n’ai pas pris le temps de partager les photos avec vous. Cette année je vais tacher de vous montrer mon petit paradis tres modeste. Je ne lui consacre que le peu de temps, pas assez, mais la vie est si riche, le temps file si vite … Vous connaissez ! 🙂

Le coin « zen »

Petit coin zen, avec bouddha et pot chiné, papillon « action » 18.
Je « tonds » mais laisse ça et là des ilots d’herbe et de pâquerettes  Coté pergola, mais à 19h en avril. Dire que ce cerisier de 50 ans a été étêté en 2015, il est bien reparti !
Pour mémoire, le cerisier en 2015 et le jardin sans les « carrés » potager. Un petit collage de mon peu de plante aromatique, mais il manque la sauge et le laurier que je n’ai pas inclu dans ce collage.
Le thym a enfin pris dans le jardin, un plant de maraîcher, ainsi que le persil « geant d’italie » graines de Kokoppelli semées l’an dernier et qui a « passé » l’hiver .
La menthe se plaît, comme souvent, l’estragon va parfumer ma cuisine, j’espère qu’il va s’acliter, comme la sarriette sauvage, venue de Provence, via un gentil couple qui vend parfois sur les bric à brac le surplus de leur jardin.

Je termine sur le collage de petits details :

Une statuette chinée il y a longtemps, qui survit aux hivers, avec des pensées rescapées d’anciennes potées de l’année passée. Un attrape-reve offert, qui a sa place , une louche en métal et bois chiné qui accueille quelques verdures et l’étoile du Noël 2016.

Pas beaucoup de plants maison cette année, car nous devions partir 3 semaine en mai , je partagerais avec vous la suite…
Le citations sur ardoises par exemple 🙂
Bonne semaine !

Un poeme de Victor Hugo sur le Printemps avant de nous quitter

PRINTEMPS

Tout est lumière, tout est joie.

L’araignée au pied diligent

Attache aux tulipes de soie

Les rondes dentelles d’argent.

La frissonnante libellule

Mire les globes de ses yeux

Dans l’étang splendide où pullule

Tout un monde mystérieux.

La rose semble, rajeunie,

S’accoupler au bouton vermeil

L’oiseau chante plein d’harmonie

Dans les rameaux pleins de soleil.

Sous les bois, où tout bruit s’émousse,

Le faon craintif joue en rêvant :

Dans les verts écrins de la mousse,

Luit le scarabée, or vivant.

La lune au jour est tiède et pâle

Comme un joyeux convalescent;

Tendre, elle ouvre ses yeux d’opale

D’où la douceur du ciel descend !

Tout vit et se pose avec grâce,

Le rayon sur le seuil ouvert,

L’ombre qui fuit sur l’eau qui passe,

Le ciel bleu sur le coteau vert !

La plaine brille, heureuse et pure;

Le bois jase ; l’herbe fleurit.

– Homme ! ne crains rien ! la nature

Sait le grand secret, et sourit.

Victor Hugo

 

Challenge Simply Vintage SEW : voilà ma Bobine !

Bobine, interprétation d’un ouvrage du Simply Vintage n° 26 Printemps 2018

 Ma banniere SEW à un peu de vent dans ces panneaux. 🙂

Il s’agissait d’un challenge proposé par Muriel du Blog Verveine.et.lin ( clic) en partenariat avec les Editions Quiltmania.  Challenge proposé sur Facebook et le groupe Simply Vintage Addict (clic)
Au départ, un ouvrage du dernier exemplaire Printemps 2018 du Magazine Simply Vintage.
En feuilletant le magazine, je m’étais dis que je ferais ce petit ouvrage, mais plus tard. Et Muriel m’a décidé a grappiller un peu de temps  » pour moi » , rien que pour moi en plus.
Il y a des « temps pour moi » mais qui sont consacrés aux ouvrages ou « utiles » ou « cadeaux » et avec le printemps, le jardin demande aussi du temps. Grâce à Muriel, donc, je suis passée à l’acte « en trichant » un peu cependant, car j’ai fait l’ouvrage en appliqué, avec mes réserves.

En cours

Appliqué avec les fils AURINEIGE METALIC

 

Bobine en cours


détails

Dos avec des triangles sorte d’ « oreilles », ce qui est bien pratique pour accrocher des ouvrages simplement, et les ranger bien à plat quand c’est nécessaire.L’avantage de ces petites “oreilles” au dos . . . On peut y glisser une baguette en bois ajouter une cordelette ou un ruban sur la baguette pour l’accrocher au mur. La baguette empêche le haut de la bannière de “bailler”. C’est encore Muriel qui m’a montré ce « truc » bien pratique, il y a quelques année. 🙂
Pour ce faire prendre des carré de 10 cm de coté, les plier en deux et disposer les coté à cru contre les bordure haut et coté à droite et à gauche. Les bord coupé seront preis dans le biais ou la doublure. 

C’est SOISYCK36 qui a gagné au tirage au sort 

Le tirage au sort est publié ICI sur le blog de Muriel

BONNE SEMAINE AVEC UN PEU DE BEAUTÉ
Un oiseau de paradis, la photo à l’arrière est une photo d’arbre prise par ma fille Hélène Legay de SideWays
Je m’offre de temps à autre, quand les fleurs à couper sont rares au jardin, une belle fleur avec quelques feuillages. L’avantage d’un oiseau de paradis, c’est qu’on en profite deux, voir 3 semaines pour un prix souvent inférieur à un bouquet plus éphémère.
Sur la photo, la fleur est chez moi depuis 6  jours et il y a encore des fleurs prêtent à sortir.

Pâques et Printemps coté déco

Bonjour,
Pâques sont passées mais je réponds à une demande en postant ici ma table de Pâques, histoire de retrouver les idées pour vos tables de printemps et pour l’an prochain, bien que tout soit très simple, avec de la récup, des petites chines, des plants de printemps…

Table familiale, voici le détail :

Petites coccinelles en chocolat, idéal pour lié le Printemps et Pâques.
Lors de la Grande Ventes de Printemps d’Emmaüs, j’ai trouve les bougies « coccinelles »
La nappe a été chiné il y a de nombreuses années sur un bric à brac. Elle est brodée main comme les serviettes.
Assiettes achetées un franc pièce dans la foire à 1 franc des Nouvelles Galeries de années 90, verres à eau de chez L’incroyable il y a un an et verre a vin lamba.

Centre de table : panier en zinc chiné et 3 myosotis en plat du marché : à,30 cts d’€ un qui seront planté au jardin ( et quand j’en ai pris 6 , le monsieur m’a donné les deux restant)

La table dans son ensemble.

La deco « de saison » postée hier pour rappel

Petit panneau « arbre au printemps » quilté il y a des années ( 2010 ?)
Fleur en tissu de Emmanuelle ( Le Marquoir d’ Élise)  Pot en zinc chiné , oiseau en plâtre Action, les oiseaux bougeoir offert par ma sœur, mini panier, lapin depuis des années chez nous comme ma statue « jardinière » cadeau de mariage de mes amies Brigitte et Béatrice.

L’entrée : Cette recette agrémentée d’asperges  : Mangue, avocat, radis noir, saumon fumé , petit oignon blanc ciboulette et ici asperges

Couture pour Sybile : cadeaux de naissance

Bonjour,
Une adorable Sybile est venue réjouir la famille d’une amie.
Petits cadeaux toujours utiles ont été cousus : bavoirs et protège-épaule, appelés aussi anti-bavouille

Bavoir et doudou genre « etiquettes »

Le « mannequin » est BB4, alias Ludivine l’éternel bébé de la famille. ^^ qui me sert de prétexte pour garder quelques pièces de layette 9 mois dans mes armoires.

Lentilles à l’espagnole (au chorizo)

Lentilles à l’espagnol (au chorizo)

Bonjour,
Je faisais cette recette avec des pois-chiches dans les années 80 sur l’idée d’une voisine de Poitiers, et j’ai eu envie de tester avec des lentilles il y a quelques temps et une de mes « copiNETttes » m’a dit « mais c’est une recette Weight Watchers ! » Je n’en sais rien, mais associer le chorizo avec une légumineuse, ça donne bien du goût, alors peu importe.
Je me suis rendu compte que les chorizo(s) sans gluten et sans lait dans la composition se trouvaient de plus en plus facilement. Tant mieux !

LENTILLES AU CHORIZO
4 parts
Ingrédients :
* 250 g de lentilles
* 1 oignon ou 2
* 140 g de chorizo (ou plus si vous voulez, un chorizo entier pese 200g)
* 1 boite de tomate concassées
* 400 g de carotte (environ 4°
* 1 dose de bouillon (je prends du bouillon de légumes Rapunzel voir lien clic)
* Une CS d’huile d’olive pour faire revenir
* Eau
* Thym Laurier et ail en gousses écrasées

* Poivre (sel si vous voulez a ajouté en fin de cuisson mais le bouillon donne assez de sel pour nos goûts à nous)

Préparation :
* Épluchez et hachez l’oignon
* Coupez les carottes en rondelles.
 * Rendre transparent l’oignon et faire revenir les carottes pendant quelques minutes.
* Ajoutez le chorizo coupé en des et faire suer peu de temps.
  * Verser le contenu de la boite de tomates, les lentilles, le bouillon cube dans la cocotte
* Versez de l’eau à un travers de doigt au dessus des ingrédients
* Laissez cuire 40 à 45 minutes à feu doux en surveillant vers la fin qu’il y ai encore de l’eau.

Vous pouvez donc cuisiner cette recette avec des pois-chiche mais il vous faudra tremper les pois chiche la veille au soir et cuire environ 1h  et j’appelais cela des pois-chiche à l’espagnol

Couture pour Joséphine : cadeau de naissance

Bonjour,

Il est née une adorable Joséphine et j’ai su que sa Maman aimait le Liberty, et aurais aimé pour elle le Betsy Ann Rose
Joséphine a reçu un coussin, deux pochettes avec un anneau pour les suspendre, des tulipes en bout de cordons. Elles sont doublées de drap de coton. Et d’une petite pochette « à tout » Bienvenue sur la Planète Bleue, Joséphine !

Joyeux printemps : poèmes, idée avec des boutons, une astuce

Quelques « éclats » de printemps au jardin.

A LA RENCONTRE DU PRINTEMPS de Maurice Carême 

Cheveux au vent
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Des arbres, des toits, des auvents,
Il pleut des milliers d’hirondelles.
Le soleil verse sur les champs,
De pleins paniers de fleurs nouvelles.

Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Prenons nos trompettes gaiement
Et sonnons la mort de l’hiver.
La terre est comme un agneau blanc
Dans les bras nus de l’univers.

Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Il y a toujours de joyeux retours quand je vous poste des poèmes appris à l’école ou simplement de Maurice Carême. Ils sont simples et résonnent avec Bonheur dans nos Cœurs.
Je ne connaissais pas celui-ci. ET vous ?

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Mon truc du jour pour garder les tulipes plus longtemps en vase est celui-ci : Percer de pat en part la tige sous la fleur comme indiqué sur la photo. (et bien sur , vous enlevez l’épingle, hein ! 🙂

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Une idée extraite du PETIT ÉCHO DE LA MODE du 28 avril 1946, juste après la dernière guerre, pour agrementer une robe d’enfant dans cette article, mais qui peut servir à bien d’autres usages.  Qu’en pensez-vous ?
Je n’ai pas eu le temps de concrétiser cette idée, mais elle est sympathique pour utiliser les petits boutons blancs que nous récupérons sur les chemises usées de nos maris, non ?

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Et pour finir, allez!! je poste encore un poème de Maurice Carême  bien à propos vu la météo de ce 20 mars 18 :

Mars

Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.

Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu’il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.

Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons …

Maurice Carême (« La lanterne magique »)

JOYEUX PRINTEMPS À TOUS ET TOUTES !

Gâteaux « vintage »: 1 pâte et 8 versions.(Gâteau des femmes pressées)

Gâteau des femmes pressées version ananas, arrosé de jus d’ananas et rhum

Bonjour,
Pour mes copines jeunes mamans qui préparent les gouters maison de leurs enfants, je publie ici la « base » et les « variantes » d’une recette très célèbre de Tupperware  » Le gâteau des femmes pressées » publié dans les années 80 (voir fin des année 70) .
C’est un gâteau avec des ingrédients tres simples qui se mange « tel que » si on a rien d’autre dans le placard. Mais s’agrémente à l’envie de fruits frais, de fruits secs, de fruits au sirop.
Je l’avais sous forme de « fiche rose » et je vous le livre tel que publié à l’epoque avec La « traduction » en poids, puis mes adaptations, en plus leger, et/ou sans gluten. Il n’y a pas de lait dans la recette. Moule de 24 cm de diamètre.

RECETTE  ACTUALISEE A PRENDRE EN COMPTE EN BAS DE L’ARTICLE
Le bouton vert « print friendly » en bas de l’article vous permet de sélectionner juste ce que vous voulez imprimer (vous pouvez supprimer ce qui vous semble superflu).

En version ananas, le gâteau des femmes pressées, arrosé de jus d’ananas et rhum

Recette de la « fiche rose » et sa « traduction » en poids (1980) 

GÂTEAU DES FEMMES PRESSÉES ( 1980)

Préchauffez le four à 180° soit thermostat 7
Ingrédients :
1 mesure 250 ml de farine bien pleine = 125 g de farine
1 mesure 250 ml à peine de sucre = 220 g de sucre ( de nos jours 110 g)
1 sachet de levure

1 pincée de sel
3 œufs
1 mesure 100 ml d’huile
Préparation :
Mélanger les poudres,ajouter les œufs un à un, puis l’huile.
Travailler rapidement.
La pâte est prête à être utilisée dans un moule beurré et fariné.

Cuisson variable mais th5/6 ou 180°

Une belle texture pour ce gâteau des femmes pressées version ananas , arrosé de jus d’ananas et rhum

Chaque jour avec la même BASE, faites un nouveau gâteau
Lundi : nature
cuit en 30 min dans un moule à cake de 26 cm à 28 cm de long
Mardi : citron
ajoutez un zeste de citron râpé et versez dans un moule à brioche . Cuisson 30 min
Mercredi : quetsches
Versez la pâte dans un moule à gratin de 28 cm de diamètre et disposez dessus 500g de quetsches coupées en 2 et dénoyautées. Cuisson 45 min.
Jeudi : Ananas
Versez dans un moule à génoise de 22 cm de diametre. Disposez dessus des demi tranche d’ananas. Cuisson 40 min. Au sortir du four , arrosez,si vous aimez avec 100 ml de jus d’ananas (de la boite) OU tapissez le moule de caramel, disposez des tranches d’ananas sur le caramel, versez la pâté. A la sortie du four, arroser de jus mêlé d’une CS de Rhum
Vendredi : coco
Ajoutez à la pâte , après l’huile , 100 ml de noix de coco. Faire cuire 30 min dans un moule à génoise.
Samedi : pommes
Versez la pâte dans un moule à tarte et disposez des lamelles de pommes(comme pour une tarte). Cuire 30 min. Au sortir du four badigeonner de confiture d’abricots chauffée pour la liquéfier, pour faire briller.
Dimanche : savarin
Versez la pâte dans un moule à savarin cuisson 30 min.En sortant du four arroser d’un sirop fait avec300 ml d’eau, 50 ml de rhum, 80g de sucre.
Jour de fête : chocolat
Remplacez la moitié du sucre par 100 g de chocolat fondu.

Version actualisée en grammes et ses adaptations. (et/ou sans gluten, moins de sucre) 

GÂTEAU DES FEMMES PRESSÉES ( 2018)
Moule de 24 cm de diamètre. Pour 10 parts.

Ingrédients :
125 g de farine ( normale ou sans gluten**)
110 g de sucre (roux, complet) sucre de coco (100g)
Un sachet de levure chimique (possible sans gluten ou 1cc de bicarbonate de soude + 1cc de jus de citron)
100ml d’huile de tournesol
3 œufs

Préparation :
Mélanger les poudres,ajouter les œufs un à un, puis l’huile.Travailler rapidement.La pâte est prête à être utilisée dans un moule beurré et fariné.
Cuisson variable mais th5/6 ou 200°

Chaque fois, avec la même BASE, réalisez un nouveau gâteau
Lundi : nature
cuit en 30 min dans un moule à cake de 26 cm à 28 cm de long
Mardi : citron
ajoutez un zeste de citron râpé et versez dans un moule à brioche . Cuisson 30 min
Mercredi : quetsches (ou abricots au sirop) 
Versez la pâte dans un moule à gratin de 28 cm de diamètre et disposez dessus 500g de quetsches coupées en 2 et dénoyautées. Cuisson 45 min. (avec des abricots au sirop, c’était un gâteau fréquent, un temps, chez nous
Jeudi : Ananas
Versez dans un moule à génoise de 22 cm de diametre.Disposez dessus des demi tranche d’ananas. Cuisson 40 min. Au sortir du four , arrosez,si vous aimez avec 100 ml de jus d’ananas(de la boite) OU tapissez le moule de caramel, disposez des tranches d’ananas sur le caramel, versez la pâté. A la sortie du four, arroser de jus mêlé d’une CS de Rhum
Vendredi : coco
Ajoutez à la pâte , après l’huile , 100 ml de noix de coco.Faites cuire 30 min dans un moule à génoise.
Samedi : pommes
Versez la pâte dans un moule à tarte et disposez des lamelles de pommes(comme pour une tarte). Cuire 30 min. Au sortir du four badigeonner de confiture d’abricots chauffée pour la liquéfier , pour faire briller.
Dimanche : savarin
Versez la pâte dans un moule à savarin cuisson 30 min. En sortant du four arroser d’un sirop fait avec300 ml d’eau, 50 ml de rhum, 80g de sucre. (jamais testé)
Jour de fête : chocolat
Remplacez la moitié du sucre par 100 g de chocolat fondu.

** Sans gluten, j’utilise un mélange de farine de riz ( 95 g ici), de fécule de pommes de terre (40 g ici))
Sur la photo, c’était de la farine de petit épeautre ancestral, qui est produite localement par un paysan boulanger bio depuis 1980) Très peu de gluten et n’étant qu’intolérante, pas cœliaque, cela me convient.