Archives pour la catégorie Hiver – Noël

BEL AUTOMNE À CHACUN ET CHACUNE ! un mini patch de saison et un poème.

Automne débutant, Automne que je n’ai qu’à peine vu venir cette année.  Bientôt la première partie de cette saison, ma préférée : festival de couleurs sourdes et de nuances.
Chaque jour, une nouvelle harmonie  se crée sous les yeux de ceux qui prenent le temps de  regarder. Les températures hésitent et malmène notre besoin de repère. En attendant l’automne triste, celui des silhouettes décharnées hantant le paysage. 

Pour l’échange cité précédemment( clic)  sur le forum « Notre Petit Atelier » (clic)
Voici ce que j’ai envoyé à Annette :
Sauf le centre, ce sont des tissus Moda « Villa fleurie » de chez Patricia ( L’atelier – Jarnac, 14 rue de Condé)

monté en « as to go » et juste solidarisé avec quelques points de quilting avec la doublure  » à oreilles » (pas pris en photo)

J’avais accompagné de quelques échevettes DMC chinées dernièrement.

Déco provisoire pour cette entrée en « saison » . Mini patch de 2009 je crois, avec des tissus venant de Londres.

Je ne résiste pas à partager ce poème de Maurice Carême , pour ne pas changer : 

L’automne

L’automne, au coin du bois,
Joue de l’harmonica.

Quelle joie chez les feuilles !

Elles valsent au bras
Du vent qui les emporte.

On dit qu’elles sont mortes,
Mais personne n’y croit.

L’automne, au coin du bois,
Joue de l’harmonica.

Maurice Carême

Cadeau d’Emmanuelle : Non-Anniversaire, Non- Noël et Non-Pâques

Il y a belle lurette que nous avons renoncées à fêter les occasions au juste moment.
Quel paradoxe : nous avons mille moyens de gagner du temps à l’aide des technologies « modernes » , mais il nous file entre les doigts …
Enfin un petit MOMENT-BONHEUR un après-midi de février.
Emmanuelle n’est pas venue les mains vides : regardez combien je suis gâtée!

Un adorable méditant en laine feutrée.

 

Un « Kit Développement Durable » , avec une lavette, un tawashi que j’utiliserais pour le visage, et un sac pliable.

Plateau de notre goûter.

Et des tisanes du jardin.

Merci d’être venue jusqu’à moi, Emmanuelle, et pour ces jolis présents.