16 Décembre : une historiette du livre  » L’École du Bonheur » et la crème au chocolat sans œuf.

Je vous laisse cogiter sur ce texte …

La recette de la Crème au chocolat sans œuf demandée dernièrement en commentaire dans le même livre.

Et demain, je vous parle d’un « Traité d’Économie Domestique » pour la Belgique, Imprimé en France.

Share Button

Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions sur « 16 Décembre : une historiette du livre  » L’École du Bonheur » et la crème au chocolat sans œuf. »

  1. Horrible histoire !!!!!!!!! tout à fait dans l’air du temps de l’époque, et qui me fait frémir d’horreur, parce que certains pensent encore aujourd’hui qu’un homme peut avoir des circonstances atténuantes s’il bat sa femme !!! bon sang de bonsoir… il boit, il est violent, mais il a des raisons, le pauvre, sa femme n’est qu’une paresseuse… !!!je rêve !!!!!!! et l’enfant, victime d’un père alcoolique, il mérite aussi de vivre avec ce couple dysfonctionnel ? pourquoi tout est systématiquement de sa faute à elle ??? Il pouvait aussi rentrer à l’heure et s’y mettre au ménage, lui… ah, cette « obligation » de tenir sa maison et de se dévouer corps et âme à tous sans jamais penser à elle, et l’horrible idée de « c’est une affaire de volonté » (ignoble pour celles qui à un moment ou à un autre, se sentent mal dans leur vie), elle a fait mal, très mal, à des générations de femmes…
    Belle journée, bises

  2. Bonsoir Isabelle
    Merci pour les recettes. Heureusement , certaines choses ont changés aujourd’hui. La femme n’est plus esclave de sa maison. Quoique, pour certains hommes, une femme se doit de tenir sa maison , propre et que tout soit prêt quand il rentre du travail. Pas question, qu’elle sorte, si tout n’est pas fait. Ces messieurs, ne donnaient pas un coup de main à leur femme, car c’était dégradant de faire le ménage, ou la cuisine. La vie des femmes n’était pas facile. On pourrait en discuter longtemps. Moi, je ne me plains pas .
    Bonne soirée. Gros bisous. Merci pour l’image.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.