Archives pour la catégorie Bibliothèque

Bains de mer en 1894

Bonjour,

Ce matin j’ai eu la surprise d’un article de ce blog si riche « Ouvrages de Dames » (clic) avec des costumes de bains de 1878. Justement, j’avais en préparation cet article que j’aurais voulu posté en début de mois: vaut mieux tard que jamais et l’été est encore bien installé !

robe de campagne la famille_5
La revue LA FAMILLE 1894 29 juillet , n° 773

Pour vous baigner, ce costume ci-dessus, décrit ainsi :
Il est en serge marine ou noir à volonté;  pantalon bouffant serré par un caoutchouc au dessus du genou; grande blouse montée en fronces sur un empiècement de forme triangulaire et brodé d’une ancre et réuni à la taille par une large ceinture de cuir. Une berthe de de lainage rouge ou blanc , suivant la nuance du costume, tourne, tourne tout autour de l’empiècement. Petit bonnet marmotte en soie écossaise assortie.

Ou préféreriez -vous celui-ci ?

costume de bains de mer
Revue LA FAMILLE 1894 , 19 août, n°776

Voici le texte d’accompagnement : Il est en serge bleu marine. pantalon bouffant à poignet; blouse avec un col marin de flanelle blanche brodée d’une ancre à chaque coin et se terminant en pointe à la taille; large plastron à rayures en jersey; manches courtes à ballons serrées par un étroit poignet.

Ou encore celui-ci :

costume de bains de mer
Revue LA FAMILLE 1894 , 1er juillet, n°769

Il est en serge marine; pantalon court et bouffant; serré par des caoutchouc et terminé par un plissé de lainage ou de toile. Longue blouse en serge, serrée à la taille et au cou par une cordelière de laine et garnis de plissés. Bonnet marmotte en soie bleue.

Dans les commentaires de l’article du blog Ouvrages de Dames, des questions se posaient sur la pratique réelle des bains de mer, aussi j’ai scanné l’article sur les Bains de Mer de la revue LA FAMILLE du 12 août 1894. Le voici en image, mais en dessous il est en PDF, il faut le télécharger pour pouvoir le lire (et l’agrandir pour le déchiffrer plus facilement)

Bains de mer 1894-1Bain de mer PDF à télécharger pour l’enregistrer et pouvoir le lire (clic)

Plein de conseils sont donnés : Attendre quelques jours après son arrivée sur place avant de se baigner, les premiers bains dureront que de 3 à 5 minutes. Les bains seront ensuite de 5 à 10 mn et il est conseillé de se précipiter dans sa cabine de bains et d’y prendre un bain de pieds chaud.
Entre des sessions de 20 à 25 bains, il est indiqué de respecter une interruption de 8 à 10 jours.

Après le bain, on s’habille :

Voici une tenue complète pour faire « Au revoir » au bateau promenade qui va caboter le long de la côte. 

Robe de plage ou de campagne
Revue LA FAMILLE 1894, 22 juillet, n°772

Pensez qu’au dessous, la personne porte le « pantalon » ( culotte) fendue, la chemise de corps longue , le corset, le couvre corset, les jarretières tenant les bas les bas  qui pour les plus fins étaient quand même assez épais : il valait mieux des étés frais, non ?
Si l’histoire de ces sous-vêtements vous intéresse, regardez ce PDF (clic)

Une autre « robe de plage »

robe de plage 1894
robe de plage 1894 Revue LA FAMILLE

DSC02737

Un peu de sport ?

robe de lawn tennis 1894
robe de lawn tennis 1894

robe de campagne la famille_1Et le soir,  une visite au Casino s’impose :

la famille robe de casino
Robe de casino LA FAMILLE 1894 , 26 août n° 777

« Celle -ci est en foulard à petits pois ; jupe cloche montée à fronces autour de la taille et cerclée de 5 rangs de velours noir; le dos du corsage est entièrement plat ainsi que les hauts au devant remplacé à la hauteur de la poitrine par une draperie froncée se croisant en fichu sur un plastron froncé lui-aussi . Ceinture en pointe croisant derrière et revenant se fixer sur la poitrine par un joli chou de velours. Grand col de velours avec chou derrière. Manches ballons bien enlevées (??)s’arretant aux coudes »

Pour finir, voici la planche en couleurs représentant des robes de l’été 1894 (juillet 1894) Il y en avait une par trimestre qui paraissait dans certaines formules d’abonnement.

juillet 1894
juillet 1894

Les qualités d’images sont piètres et irrégulières. Les revues sont reliées en un livre ancien de grand format. J’obtiens des résultats difficiles sur le scanner de l’imprimante ( épaisseur  et poids du livre que j’abîme en le manipulant ainsi , des résolutions pas formidables avec le scanner du téléphone, et l’appareil photo n’est pas non plus très adapté. Mais vous avez une idée de la mode cette année là et j’espere que cela vous aura amuser !

 Hors-Sujet : Moi qui suis complexée avec mes bras en aile de chauve-souris, je me dis que ces manches gigot avaient au moins le mérite de les cacher !! ( 2 eme degres, hein !!) 🙂

PS: cet article n’a rien à voir avec l’actualité !!! (quoique, quand on y réfléchit !!)

Zeugmas ?

kawaii-Panpan1

Un lapin  est à l’origine de ma découverte.
 – « Isa, ok pour un pot en ville ? »
Je change d’emploi du temps  et de vetements pour me rendre au lieu convenu. et une fois bien installée à la terrasse du café, le portable sonne   » J’ai réfléchi, finalement,  j’ai plein de choses à faire,  On remets cela une autre fois » me dit la copine !!! …
J’ai pris l’habitude de prendre les imprévus comme des cadeaux et  de profiter du temps.
« offert » pour des cas comme celui-la.  Alors tant qu’à être en ville, direction la librairie toute proche, la Librairie Cosmopolite.
Un lieu de perdition pour moi. Pour certaines, ce sont les parfumeries, pour d’autres les pâtisseries, moi ce sont les librairies. Et celle-ci a une belle histoire mais je vous en parlerez une autre fois.
Pour revenir à notre sujet, à peine arrivée, mon regard tombe sur CE livre.


garcin-zeugmas-hd-filetrge

Intriguée … Je me suis arrêtée là pour mes achats du jour.

  Zeugmas,  vous connaissiez ?

Il s’agit, outre d’une cité antique située dans l’actuelle Turquie, mais aussi d' »une figure de style qui consiste à faire dépendre d’un même mot deux termes disparates qui entretiennent avec lui des rapports différents, en sous-entendant un adjectif ou un verbe déjà exprimé. » «  Le zeugma  vient du grec ancien ζεῦγμα / zeûgma, « joug, lien »( source wikipédia).

Ce n’est peut-etre pas encore très clair pour vous, alors voici quelques exemple tirés de ce livre :

« Vêtu de probité candide et de lin blanc » (Victor Hugo)  
 « Je prends mon courage à deux mains et ma malle par l’anse » (J. Vallès)

N’étant guère douée pour les résumés et les reformulations, je vais citer encore une fois.

« Il existe deux types de zeugmes en rhétorique.
Le zeugme sémantique, aussi appelé attelage, consiste à rattacher à un mot (le plus souvent un nom) deux compléments disparates quant à leur sens, l’un étant un terme concret et l’autre un terme abstrait.
=> Les marchands de boisson et d’amour (Guy de Maupassant).

Le zeugme syntaxique ou zeugme de construction, unit à un mot (généralement un verbe) deux compléments qui se construisent de façon différente. Dans le premier exemple qui suit, on joint au même verbe croyait un complément indirect, à son étoile, et un complément direct, qu’un certain bonheur lui était dû.
=>
Il croyait à son étoile et qu’un certain bonheur lui était dû (André Gide). »
source

Je veux juste exciter  votre curiosité, je ne vais point m’étendre sur ce sujet car si cela vous titille, le plus agréable c’est de partir à la chasse, non ?
Ainsi, vous rencontrerez des mots comme « hendiadys » ou « anacoluthe ».

Pff, je n’ai pas fini moi, entre  La Vie,la Famille, les Amis, la Cuisine, la Couture Créative, le Monde des Plantes, l’Univers des Jardins, et désormais ces curiosités linguistiques, je me dis que ce n’est pas un hasard si je suis insomniaque , c’est pour pouvoir exploiter au mieux mon temps.

Croyez-vous que mes 7 vies de chats vont suffire ?

« Je prends : le taureau par les cornes, mon courage à deux mains et le parti le plus sage ».

San-Antonio (La vérité en salade)

 

Saga Lessive Maison

 lessivemaison
Bonjour,
Je poste enfin  sur le blog la recette de ma lessive qui est déjà sur FB et sur Instagram.
Cela fait des lustres (enfin depuis 2006) que je cherche une lessive écolo maison qui m’aille. Sincèrement,  celle-ci est vraiment efficace.
Je ne veux plus râper le savon (enfin façon de parler car Thermomix travaille pour moi dans ces cas là!)  car je n’ai pas aimé (traces sur le linge et encrassage de la boite distributrice de lessive,  voir de la machine, produit bi-phase, pas facile a mettre en œuvre, bref, ce n’était pas mon « truc » !  Et j’ai testé au moins 6 formules differentes.
Pour que j’utilise à long terme un produit, il doit tout à fait me convenir.
Par contre pas d’odeur « attirante » comme avec vos lessives du commerce, mais ce n’est pas le but. Enfin si ! une légère odeur due à l’huile essentielle, mais très légère.
Si vous aimez le linge qui sent bon, poser donc parmi vos vetements et votre linge de maison des sachets de vraie lavande. En plus cela éloigne les mites ! 🙂
J’ai enfin trouvé :
J’utilise du savon noir Marius Fabre : un des seuls qui n’a pas d’huile de palme , pour les autres je ne sais pas car 2 tests avec des savons noirs lambda pour le quotidien m’ont montrer qu’ils sont de consistance très diverses mais pas tester en lessive. Ils ont une consistance tres differente les uns des autres et faite attention, beaucoup en vente sont dilués !!! (bonjour le prix de revient !!)
Ce n’est pas de la publicité, depuis 2006 que je blogue, j’ai toujours refusé tout partenariat.

IMG_20160212_161221Huiles 100 % végétales (huile d’olive)- Sans colorant, sans parfum, sans conservateur Sans additif chimique Composition : savon potassique à l’huile d’olive, eau.

RECETTE de la LESSIVE MAISON AU SAVON NOIR version IsaMiaou
  1. Une dose de savon noir (prenez un bol par exemple) EDIT = On ne chauffe pas la lessive, que l’eau)
  2. Faire chauffer limite ebulition 3 doses d’eau la moins calcaire possible, verser sur le savon noir mélanger (ALLEZ, ON TOUILLE !!)  et ATTENDRE 30 minutes.
  3. Un fois le liquide refroidit, ajouter une cuillère à café d’huile essentielle ( votre préférée, j’ai mis tee trea qui désinfecte) par litre  et verser dans votre bidon de lessive de récup ou autre
DOSAGE : J’utilise un verre à moutarde soit 125 ml pour ma machine qui lave 7 kg de linge
**POUR LES LESSIVES CLAIRES
  • Ajoutez dans le tambour, deux grosses cuillerées à soupe de PERCARBONATE DE SODIUM ( blanchit)

percabo* info : le prix correct du percarbonate est entre 5 et 7 euros le kilo !! (Auchan Angouleme 12,60 le kilo et Casto 14 et quelques !!! )

**POUR LES LESSIVES FONCÉES
  • J’ajoute une cuillère à soupe de soude de cristaux de soude.

J’ai calculé que cette lessive me reviens à 23 centimes la lessive de 7kg de linge. (je parle du produit de lavage pas de l’électricité et de l’eau)

* informez vous des risques de l’usage des huiles essentielles
Variante : ajouter une dose de cristaux de soude qui dégraisse encore mieux dans le mélange
* perso je fais 4 litres de lessive chaque fois donc 1 L de savon noir pour 3 litres d’eau bouillante.
LES PRODUITS MARIUS FABRE : voir sur leur site les lieux de vente.
Celui que je prends est LA  
INFO : j’ai aussi pris du vrai savon de Marseille sans huile de palme, je les coupe en deux et les fait sécher dans la veranda, car plus le savon est sec, moins il s’use.

JOYEUX PRINTEMPS : image et poèmes.

Bonjour, bonjour,

LA FAMILLE le printemps

C’est le printemps !!!

Pour vous souhaiter de passer cette saison du renouveau la Joie au Cœur, voici un poème  de Lucie Delarue-Mardrus.

Joie du printemps

Au printemps, on est un peu fou,
Toutes les fenêtres sont claires,
Les prés sont pleins de primevères,
On voit des nouveautés partout.

Oh! regarde, une branche verte!

Ses feuilles sortent de l’étui!
Une tulipe s’est ouverte…
Ce soir, il ne fera pas nuit,
Les oiseaux chantent à tue-tête,      
Et tous les enfants sont contents
On dirait que c’est une fête…
Ah! que c’est joli le printemps!

Lucie Delarue-Mardrus

Lucie Delarue-Mardrus a été une artiste complète : poétesse, romancière, sculptrice et dessinatrice, journaliste et historienne française.Pour connaître mieux cette femme à la vie riche, je vous invite à découvrir ce site.

L’ambassadrice du Printemps  en haut de cette page a fait la couverture du 1 er avril 1894 de l’hebdomadaire LA FAMILLE  que je vous présentais dernièrement.

LA FAMILLE le printemps
La légende du journal pour cette gravure : « Une délicate figure de jeune fille, composition printanière; ce portrait charmant et tout de saison, peut symboliser par sa grâce et sa fraîcheur, le printemps qui commence et dans ses yeux rieurs, dans toute sa grâce juvénile, nous pouvons voir les promesses d’un été bienfaisant. »

Je laisse la responsabilité de la légende à son auteur. 🙂 surtout au sujet des yeux rieurs et de l’extrapolation sur l’été. Légende recopiée avec sa ponctuation, tel que ! La planche de mode en couleur vous sera offerte sur un article au sujet de ce numéro de « La Famille » du 1 er Avril 1895.

Et au diable l’avarice, je vous propose un second poème de circonstance  et que dites vous de relire ce poème sur le Printemps de Victor Hugo ?

Printemps

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

Victor Hugo, Toute la lyre

Joyeux, heureux printemps à tous et toutes qui passez par ici.

77016173_p

Que ce soit dans la cuisine, l’atelier, le salon ou le jardin, j’ai plein de choses à partage avec vous. Des menus, des recettes, ma lessive « maison » testée et adoptée, quelques « couturettes », etc… Quand il va pleuvoir, car je profite de chaque rayons de soleil, pas vous ?

Promis, je reviens vite avec des articles , et dès lundi je vous montre mon « arbre » de Pâques tout simple, histoire de vous motiver à préparer le weekend prochain !

L’Ouvrière Parisienne et la revue LA FAMILLE (28 janvier 1894)

LA FAMILLE 1894 L'ouviere Parisienne
L’ »Ouvrière Parisienne », d’après Mademoiselle Louise Landri, paru dans le N° 747 du journal hebdomadaire LA FAMILLE ( 28 janvier 1894)

Lorsque je muse sur le joli domaine d’Ouvrages de Dames, je me dis parfois que je devrais partager avec vous quelques petits trésors que je possède. J’ai tant de bonheur à découvrir chez elle ces trésors du Passé. Peut-être en sera t-il de même pour vous, même si je n’ai pas le talent narratif et la rigueur de recherche de Sylvaine ?

Le texte qui accompagne la gravure ci-dessus, est le suivant :
« Elle est charmante et d’esprit délicat. Cela se devine au fin travail de ses doigts agiles.
Elle ne saurait vivre d’un labeur grossier. Elle ne saurait pas non plus se passer d’une fleur dans un vase. »
Ma bibliothèque abrite trois années de la revue « La famille » : 1894, 1995 et 1903, reliée en rouge bordeaux. Au fond d’un carton, j’ai aussi un exemplaire qui tombe en poussière, je voudrais en sauver quelques extraits.
Ma grand mère paternelle n’était pas née quand paraissait les deux premiers tomes et elle avait 8 ans en ce qui concerne le dernier cité.

Cette revue a reçu, comme noté en page de garde de l’année 1894, je cite :
« la MÉDAILLE D’HONNEUR (OR GRAND MODÈLE) par la Société Nationale d’Encouragement au Bien (branche de l’Instruction et de l’Éducation) en 1889.
Nous en étions au 747 ème n° soit 62 ans d’existence.

DSC01718
L’image de premiere page est intitulé « Le départ de Madame »

Les soldats  pouvaient bénéficier d’une remise sur l’abonnement Comme vous pouvez lire sur la bande de la première page de ce numéros, celui-ci était à 8 francs l’année.

Pas de traces trouvées dans Gallica sur cette revue, après une recherche sur 290 pages sur la rubrique concernée.

Le journal « LA FAMILLE » est composé chaque fois d’ une  CHRONIQUE MONDAINE,  de deux ROMANS à suivre, d’une rubrique « LA SCIENCE POUR TOUS », dont le sujet est cette fois les « Bonnes plantes et les plantes pauvres » traitant des vertus des unes et des autres sur la santé. Autres rubriques : Cendrillon qui conte une histoire moralisante s’adressant aux enfants. La rubrique « PETITES NOUVELLES » résume les grands faits de l’actualité, ainsi nous apprenons qu’à cette période, on recense 337 femmes journalistes dont la majorité ( 230) parlent de mode, que l’hypnotisme est à la mode à New-York et  on apprend la disparition prochaine de la charge d’avoué ( qui en fait disparaîtra officiellement le 1 er janvier ….2012 , soit 118 ans après cette annonce !!! 🙂 )
On trouve également plusieurs causerie, sur « HOMMES ET CHOSES », la rubrique  » Hygiène » parle cette fois de le bouche et des dents.
Une double page propose des patrons d’articles à confectionner dont voici un extrait. (le format des pages, la vetusté de l’album ne me permet pas de faire des scans facilement.)

LA FAMILLE P61 28 01 1894
La page 61 de la revue « LA FAMILLE » du 28 janvier 1894

Il suffit d’écrire une demande de patron accompagnée d’un paiement en timbre et d’une enveloppe à son nom et adresse pour recevoir les instructions.

La rubrique « COURRIER DE LA MODE » parle cette fois des fourrures, du « vin vivien » préparation à base d’huile de foie de morue, pour combattre l’anémie et « remettre du rose aux joues » , d’un corset en jais et la façon de le porter, de conseils pour porter les toilettes claires du soir et « les robes de bal peuvent etre employée à cette usage, et si la soie est trop maculée, recouvrez là d’un de ces jolis tulles bis semés de picots rouge » (et oui, on économise et on « recycle » aussi à cette période). La rubrique d’Aline Vernon se clot sur « un mot sur l’Eventail ».
A la suite, Aline parle de « PETITS RIENS » conseillant d’animer l’interieur des logements avec ces garnitures que l’on peut broder de soie, dessinant houx et maronniers et que l’on doublera de satinette.
L’avant-dernière page est consacrée à « LA FINANCE DE LA FAMILLE » : (je cite)  « Acquerir, Conserver et Accroître » , reste toujours l’objectif du petit comme du gros capitaliste »

C’est la rubrique destinées aux messieurs. Ainsi que des jeux et la solution des jeux précédents.
On retrouve la publicité et la « PETITE CORRESPONDANCE » Où je journal répond de façon tres concise à des courriers. Par exemple :
« PRIMEVERE : Amitié acceptée avec plaisir. prenez des raffraichissements; le lavage à l’eau de son amidonnées sont aussi efficace.~~~~ »
IGNORANTE : Prenez un granité rouge ou plus claire ou plus foncé ou bien d ela cretonne fleurie. Pour toutes les affections nerveuse. Une pincée de farine de moutarde dans les bas. Amitiés. ~~~~ »

et voici la dernière page que je n’ai pas pu mieux scanner pour préserver le livre.

LA FAMILLE Pderniere 28 01 1894

Puissiez-vous avoir eu plaisir à parcourir cet article.
Je vous souhaite une bonne journée.

La seconde image du centre, pendant à L’Ouvrière Parisienne était la gravure suivante : DSC01717Monsieur le curé dort !!

 

CHUTTTTTTTTTT !

 

 

 

 

 

 

Les 5 principes REIKI

Dans la rubrique Développement Personnel, je vous proposerais de temps à autre des phrases ou des textes qui m’ont aidés ou m’aide sur mon Chemin de Vie, qui amène à reflexion. C’est un espace « Silencieux » : les commentaires seront fermés  et il n’y aura pas de newletters spéciales. Bien sûr,  vous pouvez me joindre via le formulaire de contact.

LES 5 PRINCIPES DU REIKI
Aujourd’hui, rien qu’aujourd’hui, ne te mets pas en colère.
Aujourd’hui, rien qu’aujourd’hui, ne te fais pas de soucis.
Aujourd’hui, rien qu’aujourd’hui, exprime ta gratitude envers autrui.
travaille et vis honnêtement.
Aujourd’hui, rien qu’aujourd’hui, sois bon envers tout ce qui vit.

  Harmonie et Sérénité.
Isabelle Miaou

Un Sac à Ouvrage pour Catherine

Une Amitié de 30 ans nous lie.
Il est pourtant si rare que nous puissions passer du temps ensemble. Mais nous avons toujours cheminé sur de nombreux plans de façon parallèle et c’est avec bonheur que nous le constatons lorsque nous « volons » des plages « de liberté » pour nous retrouver.

En esperant que Catherine pourra  trouver du temps pour reprendre des activités manuelles, je lui ai confectionné un petit ensemble pour ranger son ouvrage en cours.

Sac CathW 1
Le tissu vient de la Boutique Cœur de Dentelle de Conflan-Saint-Honorine . Bobine de ma malle à trésor. Les anses viennent de chez Patricia, de l’Atelier de Jarnac

DSC01518Le sac est fermé par un tissu coulissant. J’avais 24 heures devant moi pour coudre un cadeau, et c’est ce modèle que j’ai choisi en me souvenant de ce modèle repéré  chez Anne et épinglé sur mon Pinterest. EDIT : le lien du patron est ICI (clic)
Le sac est molletonné et doublé, puis légèrement quilté pour lui donner un peu de tenue. Les liens que j’utilise en ce moment sont de très longs lacets chinés à Emmaüs.

DSC01530DSC01529Le sac contenait un carnet à aiguille, un pique-épingles, une paire de ciseau et sa « pendouille » et une pochette assortie.

 

DSC01533
Voici  l’autre coté du sac, pour que vous puissiez mieux voir le tissu que j’aime beaucoup.                   

Catherine m’avais fait parvenir pour mon anniversaire : DSC01416et elle est arrivée avec deux livres que je vous engage à lire, tout comme le Delerm ci-dessus.

DSC01549En particulier, « Célébration du quotidien », qui touchera toutes les femmes, je pense. Si cela vous intéresse, je vous parlerais de ces livres. 

 

La vie est si belle, éclairée par ces amitié fidèles qui vous élargissent le cœur. 

MERCI !

Hors-série Kaizen et Side-Ways

Peut-être connaissez-vous le magazine KAIZEN. C’est un magazine qui met en valeur des initiatives positives dans plein de domaines : alimentation, santé, habitat, économie, éducation, énergie, culture.

Dans le dernier Kaizen hors séries: 

Il est montré les multiples facettes de la sobriété heureuse à travers des parcours de vie. Cet ouvrage est une invitation à ralentir, à repenser son présent, à revoir ses modes de pensées, et donc à vivre plus simplement.

 Il peut être accompagné d’un DVD. Le DVD est produit par « On passe à l’acte »

SideWays y est présent avec Hélène et Benoît (le lien pointe sur mon épisode préféré)

HS kaizen 15 A HS kaizen 15 B

A découvrir avec bien d’autres approches …

 

La Sérénité de l’Instant de Thich Nhat Hanh

La Sérénité de l’Instant, un livre profond au langage simple

serenite instant

Voici un livre que j’ai offert maintes fois. Et de nombreuses personnes m’ont remercié de leur avoir mis dans les main cet ouvrage, tout comme je remercie Aline qui m’a fait découvrir les écrits de Thich Nhat Hanh

Bien que Thich Nhat Hanh soit maître bouddhiste zen vietnamien, il n’y a ni dogme, ni croyance dans ce livre, qui nous présente comment Vivre dans le Moment Présent,  Vivre en Pleine Conscience, de façon simple,  en profitant de chaque acte du quotidien que ce soit conduire sa voiture, laver la vaiselle, ou se rendre d’un lieu à un autre. Nous apprenons à revenir à nous-même par la respiration, à nous reconnecter à notre paix intérieure, à gérer nos sentiments , à transformer nos émotions négatives et tellement plus encore.

Il existe bien d’autres livres sur le sujet : « Le pouvoir du Moment Présent « d’Eckart Tolle, « Méditer jour après jour » de Christophe André pour ne citer que ceux-là, que je vous conseille aussi mais « La Sérénité de l’Instant » est le plus abordable, réellement.

Je me relis et j’imagine que certains de mes lecteurs pensera  » Ce ne sont que des mots… ». Comment vous convaincre de lire quelques pages. Le livre n’en fait que 150 et il est riche et vraiment accessible à tout un chacun.

Vous ne risquez qu’une chose en lisant ce livre : gagner en Sérénité dans votre vie quotidienne.

C’est un livre essentiel, simple mais puissant . Il coûte en version poche moins de 6 euros. Ne vous en privez pas!