Archives de catégorie : Viandes

Idées de plats cuisinés pour l’Automne et l’Hiver.

Je vous cite ceux que je cuisine :
** POULET
1/ FAÇON « COQ AU VIN » : lardons, vin rouge, champignons,,carottes, ai, bouquet garni, cognac, fond de veau, farine.
2/ BASQUAISE : on peut le faire toute l’année si on a fait des conserves ou surgeler tomates et poivrons + oignons, ail , vin blanc
3/ FAÇON « POULE AU POT »: carottes, navet, poireaux, oignons, bouquet garni, clou de girofle et bouillon de poule
4/ FAÇON  » BLANQUETTE » : voir la recette de poulet aux poireaux
5/ FAÇON « POT AU FEU »

Blanquette de poulet aux poireaux

** PORC
1/ ROUELLE :
🙂 A LA MOUTARDE
🙂 FAÇON « OSSO BUCCO » : carottes, laurier, celeri, tomate, vin blanc, farine,
🙂 AUX LENTILLES
🙂 EN POTÉE : chou frisé, oignons, lardons, carottes, navet, poireaux, oignons, pommes de terre
🙂 GOULASH HONGROISE
🙂 FAÇON « GIBIER » (je ne retrouve pas ma recette sur mes anciens blogs, je vous la redonnerais au moment de preparer les fêtes)
2/ FILET MIGNON
🙂 A LA MOUTARDE
🙂 FAÇON « BLANQUETTE » : CHAMPIGNONS, OIGNONS, CAROTTES, POIREAUX, JUS DE CITRON , CRÈME (végétale ou normale) BOUQUET GARNI
🙂 AU CIDRE
🙂 A L’ASIATIQUE

Filet mignon à l’asiatique

3/ SAUCISSES
🙂 MORTEAU : AUX LENTILLES , EN POTÉE , EN CHOUCROUTE
🙂 MONTBÉLIARD : idem
🙂 FUMÉE : idem

** POISSON
1/ CHOUCROUTE DE POISSON : avec saumon, poisson blanc, si possible haddock, moules, ail, vin blanc, pommes de terre, thym, laurier, clou de girofle
2/  » TAJINE » (voir cette recette)

** BOEUF
1/ GOULASH
Ce que je ne cuisine pas :
2/ POT AU FEU
3/ DAUBE
4/ BOURGUIGNON
5/ STROGANOFF
6/ CARNONADE FLAMANDE

Je ne cuisine pas de VEAU du tout , ni de DINDE.

Voila mes idées , histoire de vous aider a faire votre liste et vous simplifier le quotidien 🙂
Qu’en pensez-vous?



Meal-Prep du 28 septembre au 4 octobre 2019. Menu.

Meal-prep ou batch-cooking du 28 septembre au 4 octobre 19

Je vous propose dans un article à suivre, je décrire comment je me suis organisée pour preparer les repas de la semaine en 2 heures.
Nous sommes 2 à table le plus souvent.
De prét, il y a
* des blancs de poireaux cuits vapeur douce (accompagnement et vinaigrette)
* des carottes cuites vapeur douce en dés ( 2 accompagnements)
* du chou-fleurs cuit vapeur douce : deux plats pour gratin car un à la bechamel pour mon mari et moi à la crème. ( plats pour deux soirs)
* Pomme de terre cuite à l’eau dans leur peau pour mettre dans les plats à gratin
* Quinoa pour deux fois (pour moi, mon mari ce sera haricots blancs en boite)
* 2 litres de soupe ( 8 assiettes) pour 4 soirs – ai utilisé le trognon et les feuilles du chou fleur, 250 g de lentilles corail et des carottes , oignons, ail
* salade verte lavée
* sauce salade pour plusieurs semaines.

Dans les deux heures, je n’ai pas fait la persillade.

Cela donne :
Samedi midi
Tomates du jardin et carottes rapées, chou vert vinaigrette + filet mignon à la moutarde + haricots verts et haricots blancs
Soir : Potage + Lentilles saucisses de canard ( non prévu et offert)

Filet mignon à la moutarde et son accompagnement.

Dimanche midi : en vadrouille
Soir : Potage + Gratin de chou-fleur /pommes de terre à la béchamel sans gluten et jambon cru et salade verte.

Lundi Midi : Tomates du jardin et poireaux vinaigrette
Filet mignon à la moutarde , Carottes et reste de Flageolets
Soir : Potage + reste de gratin et œufs durs

Mardi midi : Tomates du jardin et carottes râpées
Filet mignon en dés sautés avec des oignons, de l’ail pressé et des champignons avec un trait de sauce Tamari et servi avec le quinoa (le reste de quinoa sera avec des fruits et un yaourt mon petit déjeuner de mercredi matin.
Soir : soupe de légumes ( 10mn pour assembler courgettes, carottes, oignons ail bouillon et le vert des poireaux congelé samedi matin 25 mn de Thermomix ) + Omelette aux épinards

Mercredi midi : tomates du jardin et chou-vert + poireaux vinaigrette (bis)
Poisson blanc en papillote cuit vapeur au-dessus du riz basmati cuisant dans le panier de cuisson du Thermomix + carottes (cuite vapeur en des du Batch cooking)
Soir : soupe de legumes (bis) + Courgettes farcies (avec la bolognaise congelée façon « bolo-kilo » clic) Je précuits les courgettes rondes au four le matin durant mon petit déjeuner.

Jeudi midi : repas de mon mari seul qui aime sont steak haché-haricots verts !! (et tomates du jardin encore et toujours en cette saison, mais c’est la fin)
Soir : Soupe de legumes (ter) + jambon à poêler et purée de pois cassés.

Vendredi midi : salade de tomates du jardin et chou-vert + carottes façon coleslaw
Soir : Potage Velouté de pois cassé ( avec un reste (prévu) de pois cassé de la veille ) et Riz basmati aux moules, sauce curry

RIEN N’EST FIGÉ : ainsi mon mari a ouvert les flageolets et haricots verts dimanche midi alors que j’avais prevu quinoa et poireaux. On s’adapte 🙂 C’est pour cela que mon Meal -Prep ne comprend jamais trop de parts , sauf quand je congèle pour les semaines trop pleines.

Poulet aux oignons inspiration d’Hélène Darroze

Bonjour,
Trouvé dans un magazine (Femina) la recette d’Hélène Darroze comportait 3 KG d’oignons !! Donc, étant fainéante et pas maso, j’ai utilisé juste un kilo d’oignons coupés et surgelés. Dans la recette d’origine le poulet devait être coupé en 6 morceaux mais mon boucher ‘a pas tenu compte de la consigne.
Je n’ai pas mis la carcasse dans la recette et ai fait une soupe de carcasse. (une soupe de légumes avec la carcasse)
Très bonne recette à refaire.

POULET AUX OIGNONS

Vous aurez besoin d’une cocotte qui passe sur la cuisinière et au four.

Ingrédients :
* un bon poulet coupé en 6 morceaux (voir ci-dessus)
* 1 kg d’oignons epluchés et emincés (j’ai pris surgelé)
* Une tete d’ail ( gousses épluchées et ecrasées)
* 3 branches de thym
* 1 branche de romarin
* 2 feuilles de laurier
* 30 cl de bouillon de volaille
* (graisse de canard) moi j’ai mis huile d’olive
* Piment d’Espelette
* fleur de sel

Préparation
** Faire revenir les oignons ( pour cette quantité, je m’y suis repise en 2 fois) Reserver.
** Faire revenir les porceaux de poulet. Reserver
** Assembler oignons, ail, thym, romarin, laurier, bouillon.
** Laisser mijoter 20 mn

** Préchauffer le four à 170°
** Déposer
les morceaux de poulet sur la préparation
** Enfourner pour 40 mn (Hélène Daroze dit 20 mn mais je ne pense pas que cela soit assez)

** Au moment de servir, assaisonnez avec la Fleur de Sel et le piment d’Espelette

Préparation du poulet aux oignons d’apres une recette d’Hélène Daroze.

Cette recette est sans gluten et sans lait animal . La cuisson fait qu’elle n’est pas tout à fait compatible avec la diète hypoxique du Dr Seignalet.

Meal Prep du 08/09/19

Vous êtes nombreuses à me demander comment je m’organise en cuisine : voici un autre « Meal Prep » ou « Batch Cooking » ou simplement comme l’ont fait des milliers de femmes depuis des années sans le nommer : la cuisine à l’avance pour la semaine :).

Sardines grillées tomates du jardin, salade, quinoa

Meal prep du 7 septembre 19

Poulet au curry avec oignons et carottes (2 repas)
Poitrines de poulet farcies jambon fumé ail persil ( deux repas) (recette en cliquant)
Haricots plats et carottes oignons (pour deux repas)
Carottes à l’ail
Purée de potimarron (congelée pour un soir de presse)Salade préparée
Babaganush (clic pour la recette)
Sauce salade
Persillade pour 3 semaines environ. (cliquez pour la recette)
Poisson acheté frais congelé
Autre à faire dans la semaine : Fondue de poivrons et Courgettes à l’ail
Cette fois ci, j’avais du riz et du quinoa cuits, sion je m’arrange pour avoir toujours quelques féculents prêts à être utilisés.

Samedi midi :
Betterave crue râpée
Poitrines de poulet farcies jambon fumé ail persil et restes de légumes de la veille (photo sous l’article)
Soir :
Repas anglais avec salade et tomates en crudités et jambon cru, œuf , haricots à la tomates anglais « qui vont bien »

Dimanche midi
Tomates du jardin et batavia
Poulet au curry avec oignons et carottes et haricots plats et carottes oignons (quinoa)
Soir
Salade verte et tomates
Galettes complètes champignons ail et persil + crème (végétale pour moi) jambon cru

Lundi midi
Salade de tomates sur lit de batavia
Poitrines de poulet farcies jambon fumé ail persil et courgettes à l’ail ( quinoa)
Soir
Salade de riz au thon concombre, tomates, oignons, ail, persil

Mardi Midi
Betterave et carottes râpées
Poulet au curry avec oignons et carottes + petits pois
Soir
Pâtes aux anchois et fondue de poivrons

Mercredi midi
crudités variées
Lieu poché + « riz » de lentilles corail et carottes (Legumio)
OU purée de potimarron ail et persil
Soir
Sardines sur salade composée et Quinoa (photo sous l’article) (4 SPL)

Jeudi Midi
Crudités variées Jambon cru et restes de légumes (riz)
Soir
Restes

Vendredi midi (mari mange seul)
Lieu poché et haricots verts tomates provençales (riz)

Poulet farcis au jambon fumé ail et persil , haricots plats et carottes, courgettes à l’ail

Soir : On reçoit ( revoir en fonction des goûts et idées)
Terrine de courgettes au saumon fumé – Filet mignons à la moutarde, pommes de terre, haricots plats- Salade, fromage et mousse au chocolat mini financiers OU tajine de poissons riz basmati et haricots plats

Je cuis dans le thermomix par exemple les carottes à l’ail et au dessus les aubergines pour le babaganush.
La persillade est pour 3 semaines
Je prepare les oignons de tous les plats en meme temps les precuits dans un peu d’eau dans une poêlé et les utilise au fur et à mesure des recettes
J’utilise énormément d’ail et j’épluche plusieurs gousses à la fois

Satimbocca ou escalope et sauge.

Bonjour,
A l’origine, le saltimbocca (littéralement  » saute en bouche » – salta in bocca -) serait une recette italienne avec de fines tranches de veau , de la sauge, du jambon (de parme) et du vin blanc.
Voici deux versions : mais toujours ici du poulet, de la sauge du jardin, du jambon cru et du vin blanc.
Voir les détails que je précise en fin d’article.
Cette recette est agréable à manger avec les amis : c’est facile, simple, juste à poêler au moment du repas. Il m’arrive de les preparer le veille comme disposé sur cette assiette ci-dessous

Saltimbocca prêts à cuire.

Poulet façon saltimbocca et variantes.

Ingédients :
* Escalopes de poulet (1**) en format petit
* Jambon cru en fines tranches
* Feuilles de sauge lavées et séchées
* 25 cl de vin blanc
* huile d’olive
* poivre
* Ayez des piques apéritif à disposition.

Préparation :
* Poser une demi tranche de jambon sur chaque escalope, puis une feuille de sauge.
* Poivrer. Ne pas saler à ce stade à cause du jambon naturellement salé.
et faire tenir avec un pique-apéritif.
* Faire dorer les escalopes à feu vif sur toutes les faces dans l’huile d’olive (ou pas d’huile! )
* Mouillez au vin blanc et laissez réduire le jus.
* Servir bien chaud avec des legumes et ou un féculent

Ici , saltimbocca servi avec une purée de brocolis et des échalotes confites.
Pour les copinettes, assiette à 3 SPL + MG selon comment on cuit.

Variantes :
Façon « roulés de poulet »

En façon « roulés »

Mêmes ingrédients avec des escalopes plus grandes.

En fin de cuisson, jambon mis à l’extérieur.

Précisions :
* J’achète des blancs de poulet à une productrice sur un marché ou chez un boucher qui s’approvisionne dans la région. Ils sont assez gros et je les détaille moi-même avec un long couteau mince bien affûté. Des petits morceaux qui restent je les traite en  » aiguillettes » que je fais mariner un jour avec du jus de citron, du tamari (ou sauce soja) et que je cuis à la poêle et les sers avec des légumes au wok, et des nouilles de riz.
* Avec une poêle « qui va bien » je mets un fond d’eau et pose mes escalopes .. Sinon je mets un CS d’huile dans un verre chaque matin et emploi un pinceau et pour 2 ou 3 personnes je compte un MG dans la journée, ca me simplifie la vie si je compte WW SPL

La sauge du jardin :

Sauge du jardin d’Angoulême.

Que pensez-vous de mettre cette recette au menu cet été ?
Envoyez moi vos photos, je les posterais à la suite de cet article en vous citant (ou pas selon vos désirs)

Effilochée de porc ou Pulled Pork pour des repas prêts à l’avance.

Pulled pork ou effilochée de porc.

Voici une recette délicieuse, la viande fond en bouche et le gout est addictif. Recette pratique qui se garde 6 mois au congélateur et qui dépanne les soirs où il est difficile de cuisiner. Vous pouvez garder la viande cuite 4 jours au réfrigérateur et la décliner en de nombreuses versions.

Originaire des États-Unis, cette façon de manger du porc « effiloché » ( Pulled pork) ne se retrouve pas sur les tables que je côtoie. A la base, c’était de la viande plutôt coriace que l’on mijotait lentement de façon à bien l’attendrir. Les américains et les canadiens le mangent en sandwich, dans un panini, dans une salade, dans un hamburger ou un burrito. La recette écrite ici est adaptée de plusieurs recettes canadiennes ajustée avec mes essais. ** Au Mexique, où l’on appelle ça « Carnitas ».

Je vous propose de le cuire à la mijoteuse électrique : pas de surveillance mais pas de souci pour le cuire au four. Mais c’est possible en surveillant de le faire dans un fait-tout sur la cuisinière, mais prenez garde à ce qu’il reste de la sauce.

Ma version est très allégée, car normalement on prend de la viande grasse

Effilochée de Porc ou Pulled Porc

Je vous indique la cuisson en mijoteuse électrique OU au four
Temps de cuisson => En mijoteuse =8h Au four 140° = 5 h mais au four vous pouvez cuire en deux fois 3 h une fois, 2 heures le lendemain.

Ingrédients :

Je vous donne les proportions que je fais pour qu’il m’en reste à congeler.

  • Un rôti de porc dans l’échine ( mais pour moi dans le filet) de 2 kg ( soit 10 parts)
  • 125 ml de sirop d’érable ou de miel liquide
  • 125 ml de sauce soja ou de tamari
  • 250 ml de purée de tomate (une boite 1/2)
  • 125 ml de vinaigre de riz ( à défaut de vinaigre blanc ou autre)
  • Bouillon pour avoir suffisamment de sauce
  • 2 ou 3 gousses d’ail pressées
  • Piment d’Espelette au goût ( 3 pincées pour moi)
  • Une CC rase de gingembre en poudre.
  • 2 gros oignons émincés
  • un bouquet garni

Préparation :

  • Faire revenir l’oignon, débarrasser dans la mijoteuse ou la cocotte
  • Préchauffer le four à 140 ° SI cuisson au four
  • Faire dorer le rôti , posez le sur les oignons
  • Ajouter les autres composants de la recette
  • Couvrir la cocotte que ce soit celle qui va au four ou la mijoteuse.
  • Cuire au four 5h mais a mi cuisson retourner la viande et l’arroser. Ajouter du bouillon si nécessaire ( vous devez avoir de la sauce en suffisance pour les 10 parts en fin de cuisson.
  • Programmer 8h à LOW pour la mijoteuse.
  • En fin de cuisson, séparez les filaments de viande à l’aide d’une fourchette pour vérifier qu’elle se détache bien. Si ce n’est pas le cas poursuivez un peu la cuisson.
  • Effilochez toute la viande, garder de la sauce pour accompagner chaque parts ( si vous congelez , n »oubliez pas)

Vous la mangez
OU comme en Amérique : en sandwich, dans un panini, dans une salade, dans un hamburger ou un burrito
OU à l’assiette , servie avec des pâtes et bouquets de brocolis, des pommes de terre et des carottes, des haricots blancs et des tomates crues etc ..

PULLED PORK

** Je n’ai plus les liens de sites étrangers car depuis un certain temps, on tombe sur des messages comme sur cette page (clic) depuis certains réglages européens
https://www.canadianliving.com/food/recipe/slow-cooker-pulled-pork-5



Hachis aux haricots blancs, recette à IG bas.

Version végétarienne et sans lait possible. Recette sans gluten.

Hachis aux haricots blancs.

C’est une recette de Marie Chioca qui fait l’unanimité auprès des miens. Elle est extraite de son livre « Les secrets de la cuisine à IG bas  » mais que j’ai réadaptée pour être sans lait et aussi dans sa façon de procéder à la préparation. Mélanger la cuisson des legumes et du hachis ne m’allait pas du tout.
Cette recette je l’a fait depuis environ 8 mois que j’ai acheté ce livre et la version végétarienne « rapide » avec des PST cuisinés ou plus rapide avec du steak végétal tout prêt ( j’ai testé la marque « Cereal Bio ») Ou utiliser ma recette de « bolognaise végétarienne »

Hachis « Parmentier » aux haricots blanc

Ingrédients (6 parts)

• 1 oignon

• 1 carotte

• 1 poireau

• huile d’olive (huilée au pinceau)

• 300g de viande de bœuf hachée

• deux branches de thym

• 10 cl de vin blanc sec (ou d’eau)

• 400g de sauce tomate cuisinée maison ou pas

• 800 g de haricots blancs, en conserve ou cuits « maison »

• 150 ml de crème (de soja pour moi, SL- Crème de riz-cuisine possible)

• 100g de fromage râpé (pour moi de la levure alimentaire SG)

• ½ bouquet de persil

• Sel, poivre du moulin

Préparation :

Préchauffer le four à environ 200°C.

Détailler l’oignon, la carotte et le poireau en petits cubes, puis faire revenir dans une sauteuse huilée au pinceau

Dans une poêle faire revenir la viande hachée, thym, ail pressé et un peu de sel J’aime bien poivré. Bien cuire.

Mélanger les deux préparations, les lier avec la sauce tomate. Ajouter un peu d’eau selon la consistance que vous voulez.

Rincer et égoutter les haricots, les écraser à la fourchette ou les mixer avec la crème de soja, Ou encore mixer la moitié des haricots et mêler avec les non mixés pour une autre texture. Ajouter ensuite la moitié du fromage, ( ou de la levure alimentaire) le persil, poivre et mélanger.

Dans un plat à four , verser la moitié de la purée et bien l’étaler. Répartir la préparation à la viande et recouvrir du reste de purée.

Saupoudrer de fromage ou de levure et persil ou encore de pain de fleur mixé avec ail et persil

Avant de servir, enfourner pour environ 20 minutes,pour réchauffer

Servir bien chaud avec une salade.

Pour les copinettes WW avec une CS de Mg et du steack 5 % de la sauce tomate à 0 SP (tomates, oignons, ail, herbes de province, piment d’Espelette ) ca fait 4SP2 la part


Terrine de porc en bocal façon Isabelle-Miaou ( sans gluten, possible sans lait)

Bonjour,


Comme promis, voilà la recette détaillée de ce que je cuisine chaque année à plusieurs occasions : les fêtes carillonnées, les cadeaux pour les personnes qui apprécient ce genre de présent, pour emmener en vacances, en camping …
A la base, c’est une recette des fiches ELLE des années 70. Vers mes 16 ans, je les ai collectionnées quand j’en avais l’occasion.
Pour notre mariage en 1982, j’ai cuisiné pour les buffets, deux sortes de pâtés dont celui-ci qui a vraiment plu. Il est devenu un de mes « best-sellers »
Depuis 4 ans, j’ai eu l’idée de le mettre en bocal pour ma fille de SideWays, plus simple pour la conservation. Il a juste fallut que je supprime les pruneaux, car j’ai peur que le goût soit trop prononcé en bocal.
Je vous mets la recette détaillée d’abord pour le pâté en bocal, puis j’ecrirais un autre article pour la terrine.
Souvent, un bocal de 500g peut servir à dépanner quand vous recevez à l’improviste en guise de « viande » servie avec des pommes de terre.

PÂTÉ DE PORC EN BOCAL FAÇON ISABELLE.L (version 2018)

Préalable.
Se munir de bocaux de conserve de contenance de 200 g à 500 g maximum et de leurs accessoires pour la stérilisation. Elle durera 3 heures comptées quand l’eau bout à gros bouillon.  Ils seront ébouillantés et égouttés avant d’être remplit. J’utilise ces bocaux là (clic)
Pour stériliser, si vous n’avez pas de stérilisateur, utiliser une grande marmite bien profonde ou les bocaux entre entourés de torchons (pour qu’ils ne se heurtent pas et risque de se casser). 
Il faut qu’il y ai au moins 2 à 3 cm d’eau au-dessus des couvercles des bocaux.
Je demande à mon boucher de hacher avec leur machine les viandes car nos robots électriques ménagers multifonctions ne réalise pas le haché qui convient à un pâté.
Si vous commandez d’avance, demandez des talons de jambon cru et blanc, cela vous reviendra moins cher. Pour info, le double des ingrédients d’excellente qualité chez mon artisan boucher angoumoisin, m’est revenu à 23 euros pour plus de 2 kg de pâté finalement.
Surtout ne saler qu’après le test de la cuisson de 2 cuillères à soupe de pâté dans une poêle avant de remplir les bocaux, le jambon cru sale beaucoup

INGRÉDIENTS :
* 500 g d’échine de porc ((vraiment de l’échine car il n’y a aucun autre « gras » d’ajouté dans ce plat)
* 200 g de jambon cru
* 200 g de jambon blanc dit « de Paris »
* 2 oignons moyens émincés
* deux gousse d’ail pressées
* 2 cuillères à soupe de cognac ou de whisky
* 100 ml de vin blanc (l’alcool est évaporé à la fin de la cuisson, il ne reste que l’arôme)
* 2 jaunes d’œufs
* 100 ml de bouillon pour moi mais la recette de base disait lait
* 100 g de chapelure de pain (sans gluten pour moi – je mixe du pain sac sans gluten d’avance si vous n’en avez pas mixez des tartines sans gluten genre « pain de fleur » )
* un bouquet de ciboulette ou de persil lavé, épongé et ciselé.
* Poivre , pour le sel, lire le préalable en début de recette, ajuster avant de remplir les bocaux.
* 3 ou 4 pincées de 4 épices.
* brins de romarin et/ou thym et feuilles de laurier à disposer au fond du bocal avant remplissage ( facultatif).
PRÉPARATION :
* Dans un grand plat, mêlez les viandes, les deux oignons émincés, l’ail pressé, le vin blanc, le whisky, le bouillon,  les jaunes d’œufs, les herbes ciselées, les épices et le poivre.
* Mêlez bien
* Selon la consistance, assécher un peu avec de la chapelure.
* TESTEZ !! ne faite pas l’impasse sur cette étape.
Prendre deux cuillères à soupe de votre préparation, la cuire dans une poêle et laisser refroidir. (impératif pour que le test soit valable)
Goûtez et rectifier alors l’assaisonnement de votre préparation. (plus de poivre, d’épices, éventuellement, de sel)
MISE EN BOCAL et STÉRILISATION :
Pour mes bocaux Le parfait Familia Wiss ébouillantés avant la mise en œuvre et les capsules à portée de main.
Remplir les Terrines jusqu’à 2 cm du rebord en tassant bien. Fermer avec la capsule puis le couvercle à vis. Disposez les terrines entourées de torchons dans un fait tout ou le stérilisateur.
et procéder immédiatement au traitement thermique pendant 3 heures à 100°C .
Après ce temps, laissez refroidir les bocaux dans l’eau.
Ensuite dévissez les couvercle à vis, vérifiez que les capsules sont bien scellées, sécher les couvercles.
Pour déguster votre pâté, il vous suffira simplement de percer la capsule.
Après le traitement thermique, retirez les couvercles à vis, ils ne sont pas utiles à la bonne conservation de vos terrines.

CONSERVATION 6 MOIS.

Le mélange avant le test de dégustation.

Si vous cuisinez ce plat, envoyez moi les photos et je les publierais avec lien si vous avez en fin d’article.

Rappel  : Vous pouvez télécharger format pdf et / ou imprimer les recettes à l’aide du bouton « imprimez » (l’icône imprimante) avec ou sans les photo et les commentaires. 🙂

Poulet à l’asiatique le meilleur qui soit !

Bonjour,
Du poulet  » à l’asiatique » avec miel et sauce soja j’en ai souvent fait. Celle-ci a des ingrédients en plus comme le beurre de cacahuète et le vinaigre de vin, qui change juste pour en faire une symphonie pour le palais.  TESTEZ !! et donnez-moi votre avis. A la maison, cette recette, je n’ai pas eu le temps de photographier une assiette de service, ça a été très apprécié. 

Je vous ferez une meilleure photo, avec le sésame de service la prochaine fois.

Poulet à l’asiatique le meilleur qui soit !
Ingrédients pour 4 personnes
*
deux échalotes coupées fins en lamelles **
* 4 blancs de poulet parés (nettoyés) et coupé en aiguillettes.
* 1 CS de miel
* 80 ml de sauce soja
* 1 CS de vinaigre de vin
* 2 CS rase (ou une bien grosse) de beurre de cacahuète
* 125 ml d’eau
* sésame pour servir
* huile de sésame (ou d’olive)
Il vous faudra une sauteuse et une assiette 🙂

** oui, oui coupé en fines lamelles l’échalote, cela n’a pas le même goût ! testez !

Préparation :
Faire fondre les échalotes et débarrasser les sur une assiettes
Faire revenir les lamelles poulet, débarrasser dans l’assiette aux échalotes.
Dans la sauteuse ajouter les autres ingrédients : eau, sauce soja, vinaigre et beurre de Cacahuètes et chauffer doucement en tournant que le beurre de cacahuètes se dissolve.
Remettre échalotes et poulet dans la sauteuse. et laisser cuire tranquillement le temps que la sauce réduise.
Servir bien chaud parsemé de graines de sésame.

Je pensais servir avec du riz et des légumes au wok, mais c’est mon mari qui a réchauffé le repas et pressé, il a servi avec des petits pois en bocal et l’alliance est deux était parfaite. A refaire a la saison des petits pois frais donc !

 

 

Lapin à la moutarde d’après Alain Ducasse (et Miaou !)

Bonjour,


Comme les recettes de tartes au citron, les recette de lapin à la moutarde sont légion. Chaque famille à sa recette.
Envie de changer de la mienne, je suis partie cette fois de cette recette d’Alain Ducasse (clic)
Je l’ai adaptée, elle a séduit les convives, alors voici mon adaptation.

LAPIN A LA MOUTARDE inspiré D’ALAIN DUCASSE

Meilleur si préparé un ou deux jours auparavant.

Ingrédients :
* un lapin en morceaux ou plusieurs morceaux selon votre choix. (6 cuisses dans le cas de la recette faite mais j’ai doublé tous les ingrédients.)
* 4 échalotes effilées (en tranches fines)
* Un petit oignon émincé
* 2 gousses d’ail écrasées
* un bouquet garni (laurier, thym, romarin, persil)
* 2 CS de moutarde forte (ou moutarde en grains si vous avez) + un peu pour erober les cuisses
* 250 ml de vin blanc (une petite bouteille de vin à sauce au rayon vin à cuisiner)
* 450 ml de bouillon (je prends du bouillon de legumes bio en poudre pour le faire clic)
* huile d’olive
* sel
* poivre

Préparation :
* faire revenir les morceaux de lapin, salé et poivré, moutardé legerement dans une sauteuse lentement juste pour les dorer, surtout ne pas faire bruler, sinon ce serai acre !
* les débarrasser dans la cocote qui les cuira
* dans la même sauteuse, faire fondre les échalotes  et oignon émincés et l’ail
* ajouter le vin blanc, récupérer les sucs et verser dans la cocotte où se attend le lapin.
* verser le bouillon avec les cuileres à soupe de moutarde et déposer le bouquet garni
* Couvrez et cuire environ 45 mn a feu doux


Personnellement, je doublerais les doses pour la sauce la prochaine fois car elle est si bonne qu’on en redemande.
Donc plutôt 4 CS de moutarde, 500ml de vin blanc et 900 ml de bouillon.

Servir avec des pommes de terre vapeur, ou des tagliatelles et/ou des brocolis et/ou des haricots verts et ou des tagliatelles de légumes etc …