Tous les articles par isabelle

Confiture d’hiver : Confiture Orange et Courge aux épices.

Bonjour,
Je vous propose une confiture d’hiver qui pourra servir à agrémenter vos petits colis de Noël. Il y a aussi la confiture de Noël dont la recette est dans cet article. Celle d’Orange et Courge revient bien moins chère, et en monnaie, et en calories.
J’ai utilisé la courge butternut pour les confitures de cette photo et la prochaine fois, ce sera avec du potimarron et je viendrais ajouter mon avis sur cet article.
Cette recette est extraite d’un magazine THERMOMIX n° 1 et arrangé à ma « sauce » comme d’habitude :). Mais vous pourrez utiliser un bon robot pour la réaliser sans thermomix.

CONFITURE D’ORANGE ET DE COURGES AUX ÉPICES.
Ingrédients:
Pour 4 pots de confiture à vis traditionnel, vous aurez besoin de
* 600g de courges prête à cuire.( courge butternut dans le cas présent, mais potiron, potimarron sont possible)
*
3 oranges bio zestes d’un coté et chair débarrassée de la peau blanche.
*
500 g de sucre à confiture ou 500g de sucre et un sachet de « vit’pris » ou équivalent.
*
une cuillère à café rase d’épices pour pain d’épices
ou cuillère à café rase d’un 1/3 de cannelle, 1/3 de coriandre en graines moulues et 1/3 de gingembre moulue.(le petit « truc » pour remplir correctement la cuillère à café et de poser le manche sur le bord d’une soucoupe, de façon à mettre droite le creux de la cuillère. )
Préparation  version thermomix
* Mettre les zestes d’orange avec les épices et  2 CS de sucre pris sur les 600 g et mixer 10 secondes vitesse 8. Racler les bord à la spatule.
* Éplucher à vif les oranges et couper les en quatre, retirer les pépins, les mettre dans le bol et mixer 10 secondes vitesse 8
* Ajouter le reste du sucre (sauf quelques cuillerées si vous utilisez du « vit’pris » ) et la courge.
* Faire cuire 25 mn / vitesse1/ à 100° en posant le panier sur le couvercle pour éviter les projections.
* pendant ce temps ébouillanter les pots et couvercles et laisser les sécher sur un torchon.
* En fin de cuisson, remplissez-les bocaux de confiture bouillante, couvrir et retourner les pots. Laissez-les ainsi une journée avant de les étiqueter et de les ranger à l’abri de la lumière.

Confiture d’orange et courge à la bassine à confiture.
* Mettre les zestes d’orange avec les épices et 2 CS de sucre pris sur les 600 g et mixer dans un bol de robot. Racler les bord à la spatule.
* Éplucher à vif les oranges et couper les en quatre, retirer les pépins, les mettre dans mixeur et mixer .
* Vider le tout dans la bassine à confiture ou le grand faitout et cuire à petits bouillons durant 25 mn.
* En fin de cuisson, remplissez-les bocaux de confiture bouillante, couvrir et retourner les pots. Laissez-les ainsi une journée avant de les étiqueter et de les ranger à l’abri de la lumière.

Un site pour imprimer des étiquettes, vous trouverez de nombreux liens
http://www.cfaitmaison.com/divers/etiquettes.html

http://www.dessertsetconfitures.com/

 

 

 

Mettre de la Joie chez soi n° 1: Fin d’Année

Bonjour,


C’est une rubrique Déco et Ambiance que j’ouvre ici .
Pour le coté Ambiance, je vais parler « Parfum » naturels pour la maison ».
J’ai le cœur réjouit quand je rentre dans une maison qui « sent bon » mais foin des produits synthétique en bombe ou autre qui diffusent des éléments peu corrects pour la santé parait il.
Il y a le diffuseur d’huile essentielle, mais tout le monde n’aime pas, ou ne possède pas le diffuseur qui va bien.

Je vous livre 3 façons sympathiques de parfumer votre intérieur en faisant juste bouillir un peu d’eau et d’aromates.
Votre mélange se garde dans l’eau et dans un bocal en verre qui ferme bien (type bocaux Le Parfait) au réfrigérateur et peut servir plusieurs fois.
La première formule peut se diffuser tout l’hiver :

♥Mélange hivernal :
** Une grosse branche de romarin
**2 citrons coupés en tranches
** 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille
Dans un demi-litre d’eau, disposer le mélange et faire bouillir à petit bouillon.
Une bonne odeur se répand dans la maison.
Ajouter de l’eau si nécessaire.
Se garde au réfrigérateur entre deux usages toujours immergé dans de l’eau.

♥Mélange de Noël
Il a été publié sur mon ancien blog.
** Une orange en tranches

** Un citron en tranches
** deux bâtons de cannelle
** des étoiles de badiane et/ou des clous de girofle.
Dans un demi-litre d’eau, disposer le mélange et faire bouillir à petit bouillon.
Une bonne odeur se répand dans la maison.
Ajouter de l’eau si nécessaire.
Se garde au réfrigérateur entre deux usages toujours immergé dans de l’eau.

(astuce : les épices vendues dans les magasins exotiques ne sont pas bio la plupart du temps et sont vraiment moins chères. Elles seront parfaite pour ces mélange. A Angoulême, vous trouverez cela à l’Éperon , entre autre.
C’est aussi une idée de cadeau comme sur la photo.

Il vous faut un joli bocal (ben, oui ! celui-ci vient du magasin chinois de mon quartier, il fait 2 litres) une orange, un citron , des bâtons de cannelle, des étoiles de badiane, clou de girofle et le mode d’emploi que vous pouvez écrire sur une belle étiquette.

♥Mélange Tonique
Lui peut servir toute l’année.
** Thym, 4 ou 5 branchettes
** 2 Citrons en tranche
** deux branches de menthe (ou extrait de menthe)
Dans un demi-litre d’eau, disposer le mélange et faire bouillir à petit bouillon.
Une bonne odeur se répand dans la maison.
Ajouter de l’eau si nécessaire.
Se garde au réfrigérateur entre deux usages toujours immergé dans de l’eau.


Donnez moi un retour si vous utilisez cette astuce.
Bonne journée !

Foccacia de sarrasin d’ Ella

Bonjour,
Allez-vous bien ? Avez-vous pris vos quartier d’hiver ?
La neige arrive et voici une forme de pain qui change, pour accompagner nos plats, comme par exemple un bon minestrone réconfortant pour rester en Italie.


Foccacia est le nom que donne ELLA ( clic) à cette recette dans son premier livre  » Deliciously Ella ».
En provençal, c’est « fougasse »,  « fougace »,  en version sucrée , elle se nommera plutôt « fouace » ou « fouasse » .

Cela vient du latin  » panis focacius » ,  littéralement dire  » un pain plat cuit sur un foyer ou sous les cendres d’un feu » . A l’origine, la fouasse était une simple galette de fleur de froment non levée cuite sous la cendre. Depuis plain de déclinaisons sont venues, avec des pates levées ou non, salées, sucrées avec des ingrédients les plus divers.
Cette version est agrémentée d’olives noires et de tomates séchées.
Elle ravira les papilles de chacun, et sera une forme de pain sympa pour les personnes mangeant sans gluten, ni lait.
J’imagine très bien  déguster cette foccaccia avec une bonne soupe pour un dîner sans façon l’hiver, pour tartiner dessus du Houmous, de la salsa, du guacamole, accompagner une salade  en pique-nique l’été.

LA RECETTE (revue par mes soins, comme d’hab, mes changements sont entre parenthèses )

 FOCACCIA AU SARASIN D’ELLA

Ingrédients :
* 450 ml d’eau à température ambiante
* 150 ml d’huile d’olive ( ne sautez pas au plafond !)
*
2 cuillères à soupe de graines de chia et comme je n’en avais plus, j’ai mis    1 CS de psyllium
*
3 CS de vinaigre de cidre
*
500 g de farine de sarrasin [+ un sachet de levure (sans gluten, si concerné) Ella ne met pas de levure]
*
180 g de tomates séchées
*
180g d’olives  (J’ai mis des olives noires que j’ai coupé aux ciseaux en tranchettes)
* 20 g de romarin frais en brin ( j’ai oublié)
* Sel, poivre

Préparation :
* Préchauffer le four à 200 ° ou si four à chaleur tournante, 180°
* Dans un grand saladier, réunissez l’eau, l’huile, les graines de chia ou le psyllium, le vinaigre de cidre, la farine mélangée à la levure.
* Mêlez pour obtenir une pate lisse.
* Incorporez tomates séchées, olives en morceaux, romarin effeuillé.
* Huilez un plat à four ou chemisez le de papier cuisson, déposez le pâton et écrasez le pour avoir une surface régulière peu épaisse. ( 2 cm pour ma part)
* Cuire 30 mn environ, jusqu’à ce que le dessus soit doré.

Conseil d’Ella que je n’ai pas suivi : A mi-cuisson huilez le dessus pour qu’il soit bien doré.


BON APPETIT !

 Donnez moi vos avis, envoyez moi vos photos de la recette réalisée par vos soins à isabelle@lgy.fr, je les publierais avec vos liens si vous le désirez en fin d’articles.

 

Bolognaise de champignons

Voici une recette pas très photogénique, mais vraiment bonne et qui change.
Je l’ai trouvé dans un magazine consacré aux recettes pour Thermomix TM5 et TM31, qui s’appelle MIXX ( N° 1) mais tout à fait réalisable à la casserole.
Ce plat est végétarien, mais ne frustre pas les personnes qui mangent couramment de la viande.


La recette est proposée dans le magazine avec des spaghettis, mais comme je n’avais pas envie de faire deux sortes de pâtes (avec et sans gluten) , j’ai choisi du riz basmati et des lentilles béluga en accompagnement.
Cette recette est sans gluten et sans lait si on veut.

INGREDIENTS :
* 600 g de champignons de Paris frais, essuyés et coupé en 4
* 150 g d’oignons épluchés et émincés
* 1 blanc de poireau préparé et en morceaux.
* 100 g de carottes.
* 1 gousse d’ail
* thym
* 1CS de concentré de tomate.
* 250 g ml de bouillon de légumes
* 5 CS de vin blanc (pour moi dans la recette c’est du rouge)
* 1 boites 1/4 de tomates concassées.
Pour servir, basilic et parmesan, si on en consomme

Version Thermomix.
* Mettre les oignons, l’ail, les carottes et les poireaux dans le bol et hacher 5s/V5 et racler les parois du bol avec la spatule.
* Ajouter 2 CS d’huile d’olive et faire rissoler le tout 2mn et demi/varoma/vitesse 2.
* Ajouter les champignons et faire rissoler 7 mn/ varoma/vitesse 1/ sens inverse sans le gobelet doseur.
* joindre les tomates, le vin, le concentré de tomates et le thym et faire reduire 8 mn(moi j’ai mis bien plus) /varoma/V1. Posez le panier de cuisson sur le couvercle pour éviter les éclaboussures.
* Cuire les accompagnements et servir parsemer de basilic ciselé et de parmesan, si nécessaire.

 

VERSION TRADITIONNELLE
*Couper en petits morceaux les oignons, l’ail, les carottes et les poireaux et les faire revenir dans une sauteuse enduite d’huile d’olive.
* Ajouter les champignons et cuire doucement jusqu’à ce qu’ils ai rendu leur eau de végétation.
* Joindre  les tomates, le vin, le concentré de tomates et le thym et laisser mijoter jusqu’à une jolie couleur et une bonne odeur. Pas précis mais la cuisine est aussi cela, sentir quand c’est juste bon !! 🙂

Photo floue prise au moment du service avec mes hôtes. Dans un monde parfait, j’aurais eu le temps de faire une présentation mandala …et réussi ma photo ^^.

 

 

Sewing Mouse Pincushion

Bonjour,


Voila ma version du  » Sewing Mouse Pincushion » de BirdHouse.
Il m’avait fait de l’œil dans le Simply Vintage de  l’Eté 2015, mais je mets souvent du temps avant de passer à l’action.
L’ouvrage est simplifié car je ne me suis accordé qu’un après-midi « pour moi ».
Utilisation de feutrine, et non de lainage pour la Souris dont j’ai rembourré le corps et j’ai rectifié la longueur des oreilles, je lui trouvais un air de « lapin » avec ses grandes oreilles !
Volontairement, je n’ai pas brodé les pattes. Elle lévite un peu mais ça me plaît.
La broderie  « Love to sew » est inversée.
La bobine est rembourrée aussi.
Le superbe tissu de Kathy Schmitz a remplacé la broderie de la face « pochette »  très fonctionnelle.
Voici le coté « étui à ciseau »
Et le coté « Pique -aiguilles » sans les hexagones, mais toujours avec ce superbe tissu .
Une mini bobine replace le pompon prévu, je trouvais cela plus « couture » 🙂
Il est lesté de riz à la base.

Comme le dit Muriel de Verveine et Lin de sa version, cet ouvrage est bien plus qu’un coussin à aiguilles, mais plutôt un nécessaire de couture ou de broderie. Je le trouve très pratique et esthétique sur la table du salon, où il me sert pour les petits points du soir.
Je n’avais pas le moral ce jour-là et je me suis bien amusée à réaliser cet ouvrage.
Cela ne vous a t-il pas donner envie de le coudre ?


#birdhouse  #simplyvintage #quiltmania

Assiette de Dresde d’Automne

Assiette de Dresde, candle map en tissu Moda, Garden House de Jan Pateck

Bonjour,
Je vous avez laissé avec la photo des tissu juste coupé à la fin de la Journée de l’Amitié de Soyaux.  Voici l’Assiette de Dresde finie.
Ces couleurs, vous ne les voyez jamais dans mes ouvrages, mais je suis partie du ciel bleu que nous avons eu souvent après la levée du brouillard en ce début d’Automne et des couleurs que prennent peu à peu les feuilles.

le dos :  un rond découpé dans un coupon de lainage chiné.

Je vous souhaite une belle semaine avec ces crocus jaune de mon jardin

Un jour, j’ai trouve un sachets de bulbes sans nom et datant de longtemps, je les ai mis en terre en vrac, sans y croire,juste histoire de ne pas les jeter à la poubelle et voila!!

La Journée de l’Amitié de Soyaux.

Bonjour,
Samedi dernier fut une agréable journée que j’ai envie de partager avec vous avec quelques photos de l’exposition.(pardonnez-moi, s’il vous plaît, la qualités des photo prise avec mon téléphone)

Le Thème de la JA était l’assiette de Dresde.
Pour nous inspirer, il y avait des interprétations de ce bloc.


 Je suppose que vous songez à Noël et un coin dédié  était présent : Vous pourrez peut-être y piocher des idées, même si mes photos ne sont pas top.
J’ai retenu l’idée du fond de plateau pour exploiter les petites bandes de tissus que j’aime. 

Quelques grands patch…
Et aussi de nombreuses réalisations des adhérentes du Club de Soyaux…

J’ai changé d’avis quand à mon ouvrage et le soir il en était là :

Tissus Moda de L’Atelier de Jarnac 14 rue de Condé 16200 Jarnac 05 45 81 12 17

 

Sauce n°1 genre « rémoulade » pour accompagner des crudités

Bonjour,
J’ai plusieurs recettes de sauces rémoulades légères et je vous mets les anciennes sur le vieux blog en lien ( à base de produits laitiers de vache).
La suivante me plaît beaucoup et satisfait les goûts de tout le monde chez moi.

RÉMOULADE LÉGÈRE ( sans œuf, sans produit laitier et sans huile)

 UTILE : un batteur électrique ou de l’énergie pour battre.

INGRÉDIENTS:
* une briquette de crème de soja ou de riz cuisine
* 2 cuillerées à soupe de moutarde (attention, la moutarde juste ouverte a un goût plus fort donc doser peut-être en plusieurs fois)
*1 cuillerées à soupe de vinaigre (je rend du vinaigre blanc) ou de citron
* Sel et poivre au goût

PRÉPARATIONS :
* Râper le céleri (et la carotte dans mon cas) avec la râpe à gros trous

* Battre le contenu de la briquette de soja avec la moutarde à l’aide du batteur électrique,
* Quand cela épaissi ajouter le vinaigre ou le citron.
* Saler poivrer.
* Mélanger aux légumes râpés
* Servir avec du persil

Certains ajoutent des cornichons haché fins. Pourquoi pas ?

Autres versions de rémoulades légères sur l’ancien blog =  cliquer ICI
Ou LA

Vous pouvez me suivre sur INSTAGRAM chaque jour : https://www.instagram.com/isabellemiaou/?hl=fr

A bientôt !!

 

 

BEL AUTOMNE à VOUS !

Bonjour à tous et à toutes.
Que cette nouvelle saison vous soit douce !

Un petit bout de notre décoration automnale de cette année.

L’automne

Salut ! bois couronnés d’un reste de verdure !
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
Convient à la douleur et plaît à mes regards !

Je suis d’un pas rêveur le sentier solitaire,
J’aime à revoir encor, pour la dernière fois,
Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
Perce à peine à mes pieds l’obscurité des bois !

Oui, dans ces jours d’automne où la nature expire,
A ses regards voilés, je trouve plus d’attraits,
C’est l’adieu d’un ami, c’est le dernier sourire
Des lèvres que la mort va fermer pour jamais !

Ainsi, prêt à quitter l’horizon de la vie,
Pleurant de mes longs jours l’espoir évanoui,
Je me retourne encore, et d’un regard d’envie
Je contemple ses biens dont je n’ai pas joui !

Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,
Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ;
L’air est si parfumé ! la lumière est si pure !
Aux regards d’un mourant le soleil est si beau !

Je voudrais maintenant vider jusqu’à la lie
Ce calice mêlé de nectar et de fiel !
Au fond de cette coupe où je buvais la vie,
Peut-être restait-il une goutte de miel ?

Peut-être l’avenir me gardait-il encore
Un retour de bonheur dont l’espoir est perdu ?
Peut-être dans la foule, une âme que j’ignore
Aurait compris mon âme, et m’aurait répondu ? …

La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire ;
A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux ;
Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu’elle expire,
S’exhale comme un son triste et mélodieux.

Alphonse de Lamartine, Méditations poétiques