Archives pour la catégorie Salon

BONNE FÊTE à TOUTES les MAMANS du MONDE !

Voici les roses du jardin  » Comtesse de Ségur » pour vous souhaiter une Bonne Fête, toutes les Mamans. Surtout une pensée pour celles que les enfants auront oublié de fêter , pris dans le tourbillon de la Vie !

O l’amour d’une mère ! amour que nul n’oublie !
Pain merveilleux qu’un dieu partage et multiplie !
Table toujours servie au paternel foyer !
Chacun en a sa part et tous l’ont tout entier !
Victor Hugo (Les feuilles d’Automne)

Ce printemps, la Vie est pleine de surprises bonnes et moins bonnes, vacances, jardin exigeant la présence, des incidents divers et variés, un papa de 86 ans hospitalisé et un peu « compliqué » qui est à 550 km de chez nous… Pas trop de temps pour l’Ordi – Partage, sauf sur Instagram ou vous pouvez me suivre CLIC

Bonne semaine à chacun et chacune de vous !

Muguet le 1 er mai, Bonheur toute l’année !

Muguet rose de mon jardin et de celui de la voisine.


  Le muguet est timide chez nous : photo ci-dessous prise le 27 avril. Peu de brin disséminé: le muguet fait ce qu’il veut. Il fut abondant dans notre jardin et a migré chez la voisine les années suivantes. Mais comme notre gentille voisine partage, pas de souci. 🙂

Dans le vase chiné la semaine dernière acheté avec une assiette. Le vase est fêlé mais j’ai THE ASTUCE !
Vous pouvez imperméabiliser le vase avec de la paraffine , ou celle avec laquelle on couvre les confitures, ou de la bougie fondue.
Faire fondre la paraffine dans un récipient (personnellement, j’utilise une boite de conserve lavée tenue avec des pinces) et couler dans le vase en le faisant tourner entre vos mains afin que la paraffine (ou la cire de bougie)  se répande partout

BONNE SEMAINE  !

 

 

 

Pâques et Printemps coté déco

Bonjour,
Pâques sont passées mais je réponds à une demande en postant ici ma table de Pâques, histoire de retrouver les idées pour vos tables de printemps et pour l’an prochain, bien que tout soit très simple, avec de la récup, des petites chines, des plants de printemps…

Table familiale, voici le détail :

Petites coccinelles en chocolat, idéal pour lié le Printemps et Pâques.
Lors de la Grande Ventes de Printemps d’Emmaüs, j’ai trouve les bougies « coccinelles »
La nappe a été chiné il y a de nombreuses années sur un bric à brac. Elle est brodée main comme les serviettes.
Assiettes achetées un franc pièce dans la foire à 1 franc des Nouvelles Galeries de années 90, verres à eau de chez L’incroyable il y a un an et verre a vin lamba.

Centre de table : panier en zinc chiné et 3 myosotis en plat du marché : à,30 cts d’€ un qui seront planté au jardin ( et quand j’en ai pris 6 , le monsieur m’a donné les deux restant)

La table dans son ensemble.

La deco « de saison » postée hier pour rappel

Petit panneau « arbre au printemps » quilté il y a des années ( 2010 ?)
Fleur en tissu de Emmanuelle ( Le Marquoir d’ Élise)  Pot en zinc chiné , oiseau en plâtre Action, les oiseaux bougeoir offert par ma sœur, mini panier, lapin depuis des années chez nous comme ma statue « jardinière » cadeau de mariage de mes amies Brigitte et Béatrice.

L’entrée : Cette recette agrémentée d’asperges  : Mangue, avocat, radis noir, saumon fumé , petit oignon blanc ciboulette et ici asperges

Joyeux printemps : poèmes, idée avec des boutons, une astuce

Quelques « éclats » de printemps au jardin.

A LA RENCONTRE DU PRINTEMPS de Maurice Carême 

Cheveux au vent
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Des arbres, des toits, des auvents,
Il pleut des milliers d’hirondelles.
Le soleil verse sur les champs,
De pleins paniers de fleurs nouvelles.

Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Prenons nos trompettes gaiement
Et sonnons la mort de l’hiver.
La terre est comme un agneau blanc
Dans les bras nus de l’univers.

Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
À la rencontre du printemps.

Il y a toujours de joyeux retours quand je vous poste des poèmes appris à l’école ou simplement de Maurice Carême. Ils sont simples et résonnent avec Bonheur dans nos Cœurs.
Je ne connaissais pas celui-ci. ET vous ?

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Mon truc du jour pour garder les tulipes plus longtemps en vase est celui-ci : Percer de pat en part la tige sous la fleur comme indiqué sur la photo. (et bien sur , vous enlevez l’épingle, hein ! 🙂

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Une idée extraite du PETIT ÉCHO DE LA MODE du 28 avril 1946, juste après la dernière guerre, pour agrementer une robe d’enfant dans cette article, mais qui peut servir à bien d’autres usages.  Qu’en pensez-vous ?
Je n’ai pas eu le temps de concrétiser cette idée, mais elle est sympathique pour utiliser les petits boutons blancs que nous récupérons sur les chemises usées de nos maris, non ?

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Et pour finir, allez!! je poste encore un poème de Maurice Carême  bien à propos vu la météo de ce 20 mars 18 :

Mars

Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.

Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu’il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.

Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons …

Maurice Carême (« La lanterne magique »)

JOYEUX PRINTEMPS À TOUS ET TOUTES !

Cadeau d’Emmanuelle : Non-Anniversaire, Non- Noël et Non-Pâques

Il y a belle lurette que nous avons renoncées à fêter les occasions au juste moment.
Quel paradoxe : nous avons mille moyens de gagner du temps à l’aide des technologies « modernes » , mais il nous file entre les doigts …
Enfin un petit MOMENT-BONHEUR un après-midi de février.
Emmanuelle n’est pas venue les mains vides : regardez combien je suis gâtée!

Un adorable méditant en laine feutrée.

 

Un « Kit Développement Durable » , avec une lavette, un tawashi que j’utiliserais pour le visage, et un sac pliable.

Plateau de notre goûter.

Et des tisanes du jardin.

Merci d’être venue jusqu’à moi, Emmanuelle, et pour ces jolis présents.